Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : Charlie Dalin reprend les commandes

La fin du Vendée globe réserve encore des surprises. Le skipper havrais Charlie Dalin a repris dans la nuit de lundi à mardi la première place du tour du monde au rochelais Yannick Bestaven. Plusieurs bateaux se tiennent encore dans un mouchoir.

Charlie Dalin tout sourire dans sa remontée de l'Atlantique
Charlie Dalin tout sourire dans sa remontée de l'Atlantique - Apivia

Quel finish! Jamais le Vendée Globe n'a connu pareil suspense dans la dernière ligne droite, la remontée de l'Atlantique. Le rochelais Yannick Bestaven, leader du tour du monde depuis près d'un mois sur MaîtreCoq IV, s'est trouvé privé de vent suffisant et a vu son avance de 450 milles fondre au large des côtes brésiliennes. Ce lundi soir Charlie Dalin -un peu plus au large- a donc repris les commandes à bord d'Apivia.  

Ce mardi matin le Nordiste Thomas Ruyant sur LinkedOut était deuxième devant Yannick Bestaven et Damien Seguin sur Groupe Apicil.

Je suis content d'être revenu dans le match. Charlie Dalin

"Le vent n'est pas encore établi dans la zone où je me trouve" expliquait Charlie Dalin ce mardi matin à la vacation. "Tant qu'on n'aura pas récupéré du vent plus constant il va se passer des choses encore. Je suis content d'être revenu autant aux affaires! Il y a 4 jours j'avais encore 450 milles de retard, si on m'avait dit que j'allais reprendre la tête de la course je ne l'aurais pas cru".  Le skipper havrais se sait toujours handicapé par son foil bâbord qu'il a dû réparer (comme Thomas Ruyant) mais "tout le monde a son lot de soucis et on doit tous composer avec ça".

Charlie Dalin témoigne à la vacation

Choix de la station

À venir dansDanssecondess