Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : "j'espère que ça tiendra", il a créé la casquette en carton de Sébastien Destremau

-
Par France Bleu Loire Océan

C'était le défi du cartonniste Stéphane Munoz, quelques heures avant le départ du Vendée Globe, ce dimanche 8 novembre : créer une casquette entièrement en carton pour le voilier de Sébastien Destremau ; une volonté du skipper pour réduire son impact environnemental.

Le casquette a été installée le vendredi 6 novembre au soir, moins de 48 heures avant le départ.
Le casquette a été installée le vendredi 6 novembre au soir, moins de 48 heures avant le départ. - Stéphane Munoz cartonniste

"Pour moi, au début, une casquette c'était pour mettre sur la tête", rit Stéphane Munoz, cartonniste. C'est lui qui a réalisé la casquette en carton du voilier de Sébastien Destremau, moins de 48 heures avant le départ du Vendée Globe depuis les Sables d'Olonne, ce dimanche 8 novembre.

Il m'a demandé s'il pouvait prendre son ciré, au cas où          
- Stéphane Munoz, créateur de la casquette en carton

Stéphane Munoz est un habitué des créations en carton, mais il s'agissait jusqu'ici surtout de meubles ou de statues. C'est lors du premier confinement qu'il rentre en contact avec Sébastien Destremau. Le skipper lui explique son projet de course neutre en carbone. "Je lui ai dit : c'est possible, raconte le cartonniste. On a continué a échanger puis on a dit 'banco'."

Quelques mois plus tard, il est aux Sables d'Olonne, le vendredi soir, deux jours avant la course, devant le casquette du bateau, achevée et en place. Il lui a fallu plus de 30 heures de travail, accompagné de plusieurs personnes de l'équipe du skipper, pour créer ce cockpit sur mesure. Va-t-elle tenir toute la course ? "Le seul risque qu'il prend, c'est de se mouiller, sourit Stéphane Munoz, mais en tant que marin il a un peu l'habitude."

100 m² de carton d'une usine locale

C'est l'usine DS Smith, à la Chevrollière, près de Nantes, qui a donné le carton nécessaire à la création de la casquette. "Le projet est en ligne avec notre vision et nos objectifs dans le monde de l'emballage", affirme le directeur du site, Philippe Brun. L'entreprise, qui compte 160 salariés, produit 80 000 tonnes de carton chaque année, à 90% pour le secteur de l'agro-alimentaire et principalement en Loire-Atlantique et Vendée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess