Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : l'Arcachonnais Arnaud Boissières franchit le cap Horn

-
Par , France Bleu Gironde

Le navigateur d'Arcachon Arnaud Boissières vient de franchir le cap Horn au Chili, ce lundi à 12h35 (heure française). C'est la quatrième fois de sa vie. Véritable délivrance pour les skippers du Vendée Globe, le cap Horn est une étape rude et imprévisible car la météo peut faire déjouer les marins.

Arnaud Boissières quelques heures après avoir passé le cap Horn.
Arnaud Boissières quelques heures après avoir passé le cap Horn. - Arnaud Boissières

Il l'a fait ! Le navigateur Arcachonnais Arnaud Boissières vient de franchir ce lundi 11 janvier après-midi le mythique cap Horn, au large du Chili à 12h35 (heure française) et pointe désormais à la 14e position du Vendée Globe 2020. Ce cap, avec ceux de Bonne Espérance et Leeuwin, est le dernier des trois grands caps qu'il faut franchir et laisser à bâbord. "Il faut être costaud mentalement pour le passer, a réagi Arnaud Boissières joint au téléphone par France Bleu Gironde. Je suis hyper heureux, comme si j'avais accompli quelque chose d'important dans ma vie", ajoute celui qui le dépasse pour la quatrième fois en autant d'éditions pour lui.

Je suis hyper heureux, comme si j'avais accompli quelque chose d'important dans ma vie - Arnaud Boissières

En plus d'être rassuré, Arnaud Boissières est fier d'avoir "mis une semaine de moins qu'il y a quatre ans", lors de l'édition 2016-2017 du Vendée Globe mais "à chaque fois, c'est intense". Ce lundi, il a eu des conditions météo assez irrégulières avec "du vent fort, de la mer croisée (quand deux systèmes de vagues qui se propagent dans des directions différentes, N.D.L.R) que ce soit sur l'océan Indien ou Pacifique. Il a fallu adapter la voilure sinon le bateau valdingue dans tous les sens. Et de ce côté-là c'était dur à vivre sur le plan nerveux". Il estime que l'expérience de ses quatre Vendée Globe lui a permis d'être plus serein et calme.

Le 2 janvier pour Yannick Bestaven

Le skipper Rochelais Yannick Bestaven, en tête de la course, a été le premier navigateur de l'édition 2020 à franchir le cap Horn le 2 janvier dernier, soit neuf jours avant Arnaud Boissières. Il l'a passé au bout de 55 jours de course, devant son principal concurrent Charlie Davin, qui reprend actuellement du terrain sur lui.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess