Voile DOSSIER : Vendée Globe 2016, l'Everest des mers !

Vendée Globe : le triomphe d'Armel Le Cléac'h

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu jeudi 19 janvier 2017 à 16:39 Mis à jour le jeudi 19 janvier 2017 à 22:41

Armel Le Cléac'h ce matin au large de Belle-Ile
Armel Le Cléac'h ce matin au large de Belle-Ile © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

C'était son rêve, et cette fois le marin breton l'a fait. Il remporte ce jeudi son Vendée globe en 74 jours 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. Il bat même le record de François Gabart.

Armel Le Cléac'h atteint enfin son graal en remportant une victoire dans le tour du monde en solitaire, après en avoir été le dauphin de Michel Desjoyeaux en 2008-2009, puis celui de François Gabart en 2012-2013. Le marin breton a passé au total 56 jours en tête de la course.

"Je réalise que j’ai fait quelque chose d’énorme… C’est mon troisième Vendée Globe, c’est celui-là que je voulais absolument aller chercher… Alex Thomson a été un adversaire redoutable" a indiqué Armel Le Cléac'h très ému.

La troisième tentative est la bonne

Depuis le départ le 6 novembre des Sables-d'Olonne, le Finistérien de St Pol de Léon, a dû exprimer toutes ses ressources de double vainqueur de Solitaire en Figaro afin de contenir, jusqu'au finish, les assauts du tenace Britannique Alex Thomson sur Hugo Boss. Le leader breton est parvenu à garder la tête de la course depuis un mois et demi malgré la pression d’un Alex Thomson incisif. Le Gallois était paré à attaquer à la moindre opportunité pour être le premier étranger à remporter l'Everest des mers.

Dimanche, Armel Le Cléac'h confiait qu'il aurait "aimé avoir une fin de course plus détendue".

Ce petit-fils de marin-pêcheur aura 40 ans en mai prochain. Il est resté en tête de la course non-stop du 3 décembre jusqu'au passage de la ligne d'arrivée. Il se paye même le luxe de faire mieux que François Gabart (74 jours de course contre 78 jours pour François Gabart). En 2013, il ne lui a manqué que trois heures, dix-sept minutes et un soupçon de réussite pour y parvenir.

De l'émotion pour la remontée du chenal

Le marin a du attendre la marée haute vers 18h30, pour remonter en vainqueur le chenal de Port Olona. Il a été applaudi par près de 100.000 personnes, jusqu'au ponton malgré le froid glacial.

Un marin méticuleux et acharné

Revivez avec notre carte interactive le tour monde en solitaire d'Armel Le Cléac'h

Armel Le Cléac'h remporte son Vendée Globe - Aucun(e)
Armel Le Cléac'h remporte son Vendée Globe - Visactu