Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : Maxime Sorel (V&B - Mayenne) et sa "vie moins trépidante à bord"

-
Par , France Bleu Mayenne

Le skipper du bateau V&B - Mayenne est en 13e position du Vendée Globe ce dimanche matin. En attendant de franchir le cap de Bonne-Espérance, Maxime Sorel s'est livré à un travail d'introspection en écrivant un texte publié sur le site officiel de la course.

Maxime Sorel sur son bateau V&B - Mayenne
Maxime Sorel sur son bateau V&B - Mayenne © Maxppp - DAVID ADEMAS

C'est un aspect du tour du monde à la voile que l'on ne mesure pas vraiment, lorsqu'on assiste, depuis la terre, à la course en solitaire et sans escale du Vendée Globe. Celui de l'introspection. Cela fait plus de vingt jours désormais que les skippers sont seuls à bord de leurs bateaux. 

À quelques jours de franchir le cap de Bonne-Espérance, au sud de l'Afrique, Maxime Sorel (V&B - Mayenne) a profité d'une mer plus calme pour écrire ce qu'il ressent, décrire ses émotions pendant cette aventure en solitaire. "(...) La vie à bord est devenue moins trépidante. Fini les virements de bord avec 700 kg de matos à déplacer, les changements de voiles intempestifs. Fini aussi les siestes de l’après-midi à cause de la chaleur. Résultat, plus de temps pour moi. Ça y est, on y est !" déclare dans un premier temps le skipper. 

"Moi qui à terre passe mon temps à courir après le temps en me disant que 24 heures, c’est un peu court pour une journée, là je dois faire face à ce que je fuis le plus à terre alors que je suis confiné dans une boîte en carbone que l’on secoue en permanence, seul à des milliers de kilomètres au milieu des océans (...) seul à bord, seul face à moi-même, sans aucune possibilité de m’évader l’esprit (du moins beaucoup plus difficilement qu’à terre), quand quelque chose m’obnubile, je suis obligé d’y faire face. A ce moment-là, plus de tricheries, plus de concessions. Pas d’autre choix que de t’affronter toi-même. Et si j’essayais de placer ce moment de vie par rapport au TEMPS. Ne pas seulement visualiser ce moment qui semble gênant par moment, à l’instant présent, mais le visualiser dans un espace TEMPS plus important ?" philosophe Maxime Sorel. 

Son texte est à retrouver en intégralité sur le site officiel du Vendée Globe. Au dernier pointage de 9 heures ce dimanche, Maxime Sorel (V&B - Mayenne) est 13e de la course, au coude-à-coude avec la navigatrice allemande, Isabelle Joschke.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess