Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : Maxime Sorel (V&B - Mayenne) et sa "vie moins trépidante à bord"

-
Par , France Bleu Mayenne

Le skipper du bateau V&B - Mayenne est en 13e position du Vendée Globe ce dimanche matin. En attendant de franchir le cap de Bonne-Espérance, Maxime Sorel s'est livré à un travail d'introspection en écrivant un texte publié sur le site officiel de la course.

Maxime Sorel sur son bateau V&B - Mayenne
Maxime Sorel sur son bateau V&B - Mayenne © Maxppp - DAVID ADEMAS

C'est un aspect du tour du monde à la voile que l'on ne mesure pas vraiment, lorsqu'on assiste, depuis la terre, à la course en solitaire et sans escale du Vendée Globe. Celui de l'introspection. Cela fait plus de vingt jours désormais que les skippers sont seuls à bord de leurs bateaux. 

À quelques jours de franchir le cap de Bonne-Espérance, au sud de l'Afrique, Maxime Sorel (V&B - Mayenne) a profité d'une mer plus calme pour écrire ce qu'il ressent, décrire ses émotions pendant cette aventure en solitaire. "(...) La vie à bord est devenue moins trépidante. Fini les virements de bord avec 700 kg de matos à déplacer, les changements de voiles intempestifs. Fini aussi les siestes de l’après-midi à cause de la chaleur. Résultat, plus de temps pour moi. Ça y est, on y est !" déclare dans un premier temps le skipper. 

"Moi qui à terre passe mon temps à courir après le temps en me disant que 24 heures, c’est un peu court pour une journée, là je dois faire face à ce que je fuis le plus à terre alors que je suis confiné dans une boîte en carbone que l’on secoue en permanence, seul à des milliers de kilomètres au milieu des océans (...) seul à bord, seul face à moi-même, sans aucune possibilité de m’évader l’esprit (du moins beaucoup plus difficilement qu’à terre), quand quelque chose m’obnubile, je suis obligé d’y faire face. A ce moment-là, plus de tricheries, plus de concessions. Pas d’autre choix que de t’affronter toi-même. Et si j’essayais de placer ce moment de vie par rapport au TEMPS. Ne pas seulement visualiser ce moment qui semble gênant par moment, à l’instant présent, mais le visualiser dans un espace TEMPS plus important ?" philosophe Maxime Sorel. 

Son texte est à retrouver en intégralité sur le site officiel du Vendée Globe. Au dernier pointage de 9 heures ce dimanche, Maxime Sorel (V&B - Mayenne) est 13e de la course, au coude-à-coude avec la navigatrice allemande, Isabelle Joschke.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess