Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

PHOTOS. Vendée Globe : montez à bord du bateau VandB - Mayenne avec Maxime Sorel

-
Par , France Bleu Mayenne

Ce dimanche, c'est le départ de la 9e édition du Vendée Globe. Et pour la première fois, il y aura un bateau mayennais au départ de la mythique course à la voile. Celui de Maxime Sorel sponsorisé par le groupe VandB et le département de la Mayenne. Embarquez à bord du voilier de course au large.

Le bateau VandB - Mayenne qui va s'élancer pour un tour du monde à la voile.
Le bateau VandB - Mayenne qui va s'élancer pour un tour du monde à la voile. © Radio France - Gildas Menguy

C'est une grande première pour la Mayenne et les Mayennais. Ils pourront suivre un bateau aux couleurs du département sur cette édition 2020 du Vendée Globe. Ce bateau, c'est celui de Maxime Sorel sponsorisé par VandB, une entreprise de Château-Gontier qui connaît un développement important. L'aventure a débuté pour eux en 2014. Maxime Sorel et VandB ont été rejoints en 2019 par le Conseil départemental de la Mayenne. Tous dans le même bateau pour vivre une expérience incroyable, un tour du monde à la voile, en solitaire, sans escale et sans assistance.

Le skipper de Cancale, Maxime Sorel, connaît son bateau par coeur.
Le skipper de Cancale, Maxime Sorel, connaît son bateau par coeur. © Radio France - Gildas Menguy

Un mat de 28 mètres de hauteur

Ce bateau de 18 mètres de longueur est un Imoca, le nom de la classe des monocoques qui participe au Vendée Globe. Le mat de VandB - Mayenne culmine à 28 mètres de hauteur et il déploie 750 m2 de voile au portant. A bord du monocoque, c'est la couleur verte qui domine sur le pont. La grand voile aux nuances de gris et son dragon aux yeux verts ne passent pas inaperçus. Et puis, il y a tous ces cordages rassemblés au niveau du cockpit, le poste de pilotage du bateau.

La voile principale de VandB - Mayenne avec ce dragon, symbole du souffle.
La voile principale de VandB - Mayenne avec ce dragon, symbole du souffle. © Radio France - Gildas Menguy
L'intérieur du bateau avec le poste de contrôle.
L'intérieur du bateau avec le poste de contrôle. © Radio France - Gildas Menguy
Pas facile de s'y retrouver parmi tous les cordages.
Pas facile de s'y retrouver parmi tous les cordages. © Radio France - Gildas Menguy

Ce jour là, le soleil est au rendez-vous et la mer calme en baie de Lorient. Ce qui n'empêche de ressentir de belles sensations. Surtout lorsque le bateau est lancé à pleine vitesse, le monocoque prend alors de l'angle et il devient compliqué de rester debout sur ses deux pieds. Alors, le skipper conseille de s'asseoir sur le bord de la coque. Là avec la gîte du voilier de course, nous sommes à plus de 5 mètres de haut, les pieds dans le vide au-dessus de l'eau. Une véritable impression de puissance se dégage. De belles sensations mais qui n'ont rien à voir avec ce que Maxime Sorel va vivre, voire même subir dans les mers du sud.

Maxime Sorel à la manoeuvre.
Maxime Sorel à la manoeuvre. © Radio France - Gildas Menguy
Choix de la station

À venir dansDanssecondess