Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : "Yannick Bestaven a fait une course absolument incroyable" pour Isabelle Autissier

-
Par , France Bleu La Rochelle

La navigatrice Isabelle Autissier, invitée de France Bleu La Rochelle, réagit à la victoire du Rochelais Yannick Bestaven ce jeudi matin.

Isabelle Autissier en 2018.
Isabelle Autissier en 2018. © AFP - Loïc Venance

“Il a fait une course absolument incroyable”, réagit Isabelle Autissier, navigatrice rochelaise, après l’arrivée aux Sables-d’Olonne de Yannick Bestaven ce jeudi matin à 4h19 du matin, au terme d'un finish haletant. “C’était haletant, ce que nous ont offert l’ensemble des coureurs de tête.” 

Isabelle Autissier est revenue sur la force mentale du marin rochelais, alors qu’il a traversé des moments difficiles, dûs notamment à des problèmes techniques : “Il s’est accroché moralement. Michel Desjoyeaux disait que le Vendée Globe c’est une emmerde par jour. Le fait que les bateaux aillent de plus en plus vite, ça les rend d’autant plus compliqué. Planter à 30 noeuds, c’est pas pareil qu’à 15. L’effet de choc est démultiplié. [...] Mais c’est la preuve des champions de savoir gérer ça.”

Dans quel état d’esprit arrivent les coureurs ? Ils sont restés 80 jours en mer. En 1996-1997, Isabelle Autissier en avait passé 105. “On est complètement HS. On a tiré sur les batteries, et une fois qu’elles sont à plat, il faut du temps pour les remonter. On se laisse un peu aller à l’arrivée, on fait du tapis volant, on est dans un autre monde. La victoire c’est une énorme cerise sur le gâteau mais c’est aussi l’aboutissement de tout ce qu’on a vécu en mer, de tous ces moments dans les mers du sud où on est une toute petite chose.”

Choix de la station

À venir dansDanssecondess