Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

VIDÉO - Énorme frayeur pour Maxime Sorel (V and B-Mayenne) sur le Vendée Globe

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Armorique

Alors qu'il naviguait en direction de la pointe de l'Amérique du Sud, Maxime Sorel a connu une grosse frayeur sur son bateau V and B - Mayenne ce lundi. Il raconte ce qui lui est arrivé dans une vidéo.

Maxime Sorel sur son bateau VandB Mayenne s'est fait une belle frayeur à l'approche du Cap Horn.
Maxime Sorel sur son bateau VandB Mayenne s'est fait une belle frayeur à l'approche du Cap Horn. - Capture d'écran

Il y a peu de répit sur une course à la voile comme le Vendée Globe. Et il y a même parfois de sacrées sueurs froides. C'est ce qui s'est passé ce lundi pour Maxime Sorel à bord de son Imoca V and B - Mayenne. Face au vent, le monocoque est parti à la faute provoquant la renverse du voilier

Deux voiles roulées qui se trouvaient sur le pont du bateau sont parties à l'eau, seulement tenues par des cordages alors qu'il y avait 40 nœuds de vent. Maxime Sorel a dû fournir beaucoup d'efforts pour les sortir de l'eau et les remettre à leur place car tout cela pèse très lourd.

Une heure dans l'eau pour remettre les choses en ordre

L'une des voiles endommagées (le J3) puis réparées il y a plusieurs jours par le skipper malouin s'est de nouveau déchirée. Maxime Sorel a passé une heure dans l'eau et a remis les choses en ordre "en ayant vraiment plus de forces". "Il y a pas mal de dégâts et c'était vraiment chaud", a expliqué le skipper breton.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess