Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

VIDEO | Un tour du monde "à l'ancienne" pour VDH

samedi 26 décembre 2015 à 6:00 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

Jean-Luc Van Den Heede fait partie des 25 skippers pré-inscrits pour la Golden Globe Race. Le marin sablais a trouvé le bateau avec lequel il va faire le tour du monde, dans les mêmes conditions qu'à la fin des années 60: sans électronique à bord !

Jean-Luc Van Den Heede a trouvé son bateau pour la Golden Globe Race
Jean-Luc Van Den Heede a trouvé son bateau pour la Golden Globe Race © Radio France - Emmanuel Sérazin

Les Sables-d'Olonne, France

Dès l'annonce de la course, Jean-Luc Van Den Heede a eu le déclic : il veut en être ! La Golden Globe Race s'élancera de Falmouth en Angleterre en 2018, tout juste 50 ans après le Golden Globe Challenge: ce fût la première course autour du monde à la voile, en solitaire et sans escale. En 1968, neuf marins avaient pris le départ de cette grande aventure. Un seul d'entre-eux parvint à revenir au point de départ, le britannique Sir Knox Johnston, tandis que Bernard Moitessier décidait au dernier moment de ne pas couper la ligne d'arrivée, et de continuer à naviguer jusqu'en Polynésie.

Le bateau de "Monsieur Tout le Monde"

Pour cette édition-anniversaire, les concurrents doivent respecter des consignes très strictes, à commencer par le choix du bateau. Seuls une douzaine de modèles sont autorisés: des bateaux de moins de 11m, construits au moins à 20 exemplaires, avec une quille longue et le safran dans l'axe de la quille. Jean-Luc Van Den Heede vient d'acquérir le sien, un Rustler 36, désormais amarré à Port Olona aux Sables d'Olonne. Il s'appelle Mojito et il appartenait à un certain... Sir Knox Johnston !

La philosophie de cette Golden Globe Race est très simple: refaire le tour du monde dans les conditions de navigation de l'époque. Autrement dit, les 25 concurrents n'auront pas le droit au pilote automatique, et devront se contenter d'un aérien, beaucoup moins fiable en terme de cap. A bord, ils n'auront pas d'ordinateur, et ne pourront donc pas recevoir de fichiers météo. Seuls deux "outils modernes" seront tolérés à bord: une balise de positionnement pour la sécurité, et un téléphone-satelite destiné uniquement aux échanges avec les organisateurs. Quant à la navigation, elle se fera avec les moyens de l'époque, "à l'ancienne"...

A l'époque du Golden Globe Challenge, Jean-Luc Van Den Heede n'avait que 23 ans, un bateau de 5m50 et pas assez d'expérience pour se lancer dans une telle aventure. Un demi-siècle et quelques tours du monde plus tard, le marin sablais a toutes les cartes en mains, à commencer par le bateau, et il se réjouit à l'idée de naviguer en solitaire  pendant près de 250 jours. La seule inconnue sera son état de santé: le départ de la Golden Globe Race sera donné le 14 juin 2018, soit une semaine après le 73ème anniversaire de VDH...

Mojito, le bateau de VDH, est amarré à l'emplacement N48 à Port Olona - Radio France
Mojito, le bateau de VDH, est amarré à l'emplacement N48 à Port Olona © Radio France - Emmanuel Sérazin