Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Voile

Voile - Tour du monde : François Gabart, en larmes, atteint le Cap Horn en moins de 30 jours !

dimanche 3 décembre 2017 à 14:14 Par Julien Balidas, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Le skipper du trimaran Macif vient de passer le mythique Cap Horn dans sa quête de record du tour du monde en solitaire. Le tout, en explosant les compteurs. François Gabart compte plus de deux jours d'avance sur le temps de référence établi par Thomas Coville.

François Gabart en plein atelier réparation sur son trimaran.
François Gabart en plein atelier réparation sur son trimaran.

Bretagne, France

Il vole. Il file à toute allure. François Gabart, à bord du trimaran Macif vient de passer ce dimanche après-midi le Cap Horn. Il aura relié Ouessant et le Cap Horn en 29 jours, 3h15 min de course. Soit plus de deux jours de mieux que le précédent record de Thomas Coville sur Sodebo. Seul Francis Joyon (en équipage!) sur le trimaran Idec était passé sous les 30 jours. François Gabart va maintenant mettre le clignotant à gauche et longer les côtes latino-américaines.

Un autre record est tombé, celui de la traversée du Pacifique : 7 jours 15 heures et 15 minutes pour Gabart, soit 5h59 min de mieux que le record détenu par Idec.

Les larmes de François Gabart

En passant le Cap Horn, François Gabart a d'abord mis la musique à fond dans son trimaran, avant de lâcher de chaudes larmes. Le skipper, ému, après un mois de mer. Moment touchant à écouter ci-dessous.

L'émotion de François Gabart au passage du Cap Horn

Le petit selfie au large du Cap Horn

Grand soleil et de la compagnie pour François Gabart. - Aucun(e)
Grand soleil et de la compagnie pour François Gabart.

"Soulagé"

"On est toujours soulagé de passer le Cap Horn et de revenir vers des latitudes un peu plus connues et un peu plus chaudes", expliquait François Gabart à bord de son trimaran.

Pour suivre l'avancée du trimaran Macif, c'est par ici.