Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Yves Le Blévec : sauver le bateau ? Aujourd'hui, on n'a pas de solution

vendredi 15 décembre 2017 à 17:42 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Mayenne

Depuis hier et son chavirage, Yves Le Blévec a vu son défi sur le tour du monde à l'envers s’arrêter brutalement. Hélitreuillé par les secours chiliens, il est en ce moment à Punta Arenas. Sans espoir pour le moment de récupérer son bateau.

Le trimaran d'Yves LE Blévec, lors de l'hélitreuillage du skipper. On voit le flotteur babord désolidarisé
Le trimaran d'Yves LE Blévec, lors de l'hélitreuillage du skipper. On voit le flotteur babord désolidarisé - Marine Chilienne

La Trinité-sur-Mer, France

Yves Le Blévec est depuis jeudi après midi à Punta Arenas, en Terre de Feu au Chili. Le skipper du trimaran Actual essaye d'organiser son rapatriement et aussi une opération de secours pour son bateau.

Depuis son chavirage jeudi vers 4h du matin, son projet de Tour du Monde à l'envers s'est arrêté net et c'est une toute autre aventure qui l'attend : tenter de récupérer son trimaran endommagé. Rien de simple dans cette partie du monde. Même si, aujourd'hui, Le Blévec explique que la localisation du bateau reste possible grâce aux balises à bord.

Yves Le Blévec "pour sauver le bateau, c'est loin d'être simple, aujourd'hui on n'a pas de solution"

Aujourd'hui, on n'a pas de solution - Yves Le Blévec

"Le bateau, on le localise, on a sa position, et un an d'autonomie de batterie. Là, le bateau est en train de dériver, de partir vers le Nord Est, en passant très au large dans le Sud Est de l'Amérique du Sud, l'ile des États. Toute la question consiste à voir quels moyens peuvent être mis en œuvre pour tenter une opération de récupération du bateau, ce qui est _loin, loin, loin d'être une opération simple_. D'une part, c'est une zone de l'océan pas très bien équipée en moyens comme ça. Et les conditions météos restent difficile. Aujourd'hui, on n'a pas de solution".