Strasbourg pressentie pour accueillir les championnats de France de natation

Par Vianney Smiarowski, France Bleu Alsace jeudi 30 avril 2015 à 18:56

En 2011, Schiltigheim avait reçu les championnats de France de natation (ici Aurore Mongel).
En 2011, Schiltigheim avait reçu les championnats de France de natation (ici Aurore Mongel). © Maxppp

Florent Manoudou, Camille Lacourt ou encore Yannick Agnel et les stars de la natation française pourraient bien poser leurs valises à Strasbourg en novembre prochain. L’information n’est pas encore officielle, mais la capitale alsacienne est en très bonne position pour accueillir les championnats de France de natation d'hiver.

L’Eurométropole de Strasbourg recevait un invité important dans le monde du sport, ce jeudi. Jacques Favre, le directeur technique national de la fédération française de natation est venu visiter les piscines et équipements sportifs de Strasbourg et Mulhouse.

Laurent Horter : "Strasbourg est en pole position"

"Strasbourg est en pole position pour recevoir les championnats de France de natation d’hiver " explique Laurent Horter, le président de la ligue d’Alsace de natation. Ce qui séduit la fédération française de natation, ce sont les rénovations des neuf piscines, engagées en 2010.

L’Eurométropole a investi 100 millions d’euros pour remettre à neuf ses équipements. Mais tant que la candidature de la capitale alsacienne n’est pas officielle, Laurent Horter préfère rester prudent pour évoquer les championnats de France. "C’est un très gros travail, un challenge important. Aujourd’hui les candidatures sont considérables, mais nous sommes sur la bonne voie et nous y arriverons avec un budget raisonnable."

Piscine ENRO BOB Horter

C'est la piscine de la Kibitzenau qui est pressentie pour accueillir la compétition. Elle a été rénovée l’an dernier et possède des atouts : un bassin olympique, transformable en deux bassins homologués de 25 mètres, une salle de musculation et une tribune de 400 places. Il reste encore à faire des aménagements pour accueillir les 400 nageurs attendus.

Claude Froehly : "Nous accueillerons les championnats de France de natation"

En tout, plus de 21 millions d'euros ont déjà été investis dans cette piscine de la Kibitzenau. Pour Claude Froehly, vice-président de Strasbourg Eurométropole, en charge des équipements sportifs, la politique de refonte du fonctionnement des piscines s’avère payante. "Le directeur technique national a pu constater que tous les moyens sont mis en œuvre pour développer les performances sportives et nous accueillerons les championnats de France de natation d’hiver, fin novembre. C’est une belle récompense pour ce travail de réhabilitation" se réjouit-il.

Piscine ENRO BOB Froehly

Pour l’heure, la candidature de Strasbourg doit encore être confirmée, mais cela doit être fait dans une dizaine de jours.