Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Suspicion de fraude au Bac à Angoulême

-
Par France Bleu La Rochelle

C'est une information France Bleu La Rochelle : une jeune lycéenne d'Angoulème est suspectée d'avoir tenté de frauder pendant une épreuve du baccalauréat lundi matin. Une enquête est en cours au rectorat de Poitou Charentes.

image par défaut

La scène se déroule au lycée Guez de Balzac à Angoulème. La jeune élève de terminale est en pleine épreuve de philosophie quand les surveillants la suspecte d'essayer de tricher. On ne sait pas pour le moment quel moyen aurait pu être utilisé. Le conditionnel est de mise car il s'agit bien à ce stade d'une "suspiscion ".

Joint au téléphone, le Rectorat confirme : un procès verbal à bien été dressé par le responsable de surveillance. Le surveillant a donc probablement saisi le matériel qui a servi à cette éventuelle tentative de tricherie. L'éleve a ensuite quitté la salle. C'est à ce moment qu'elle a fait une chute dans les escaliers. Le SAMU est alors arrivé et l'a transférée à l'hopital d'Angoulème. Elle est sortie lundi après-midi.

Téléphone portable, ennemi public numéro 1

Une enquête est en cours au rectorat. Il faut maintenant prouver la matérialité des faits. En cas de preuve tangible, le dossier sera ensuite transféré devant la commission académique. Cela peut prendre plusieurs jours. La jeune fille risque jusqu'à l'interdiction de passer tout examen pendant 5 ans.

Le nombre de tricheurs pris dans les mailles du filet a augmenté ces dernières années avec un renforcement des contrôles. 419 fraudes ont été détectées au bac l'an dernier au niveau national, soit 0,06% des candidats, mais la fraude réelle doit être au moins deux fois supérieure. Aujourd'hui la principale fraude est commise avec le téléphone portabe (166 cas sur les 419 fraudes détectées aux bac l'an dernier au niveau national). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu