Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentat de Nice

Le soir du 14 juillet 2016, à l'occasion du feu d'artifices sur la promenade des Anglais à Nice, un camion fonce dans la foule. Le bilan humain est lourd : 86 morts et 458 blessés. Le chauffeur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui se serait rapidement radicalisé, œuvrait pour l'organisation terroriste, l'État islamique qui revendiquera l'attentat de Nice deux jours après. Très rapidement après l'attentat, une polémique naît entre le député Christian Estrosi et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve concernant les tâches respectives de L'État et de la ville de Nice dans la surveillance des lieux publics ce soir-là et le visionnage des images de vidéosurveillance.

86 faisceaux lumineux allumés à 22h34 vers le ciel pour clôturer une journée d'hommages aux victimes de l'attentat du 14 juillet à Nice.
Trois ans après l'attentat de Nice, les questions sont toujours là.
Le mémorial installé à la villa Masséna à Nice en hommage aux victimes
La Promenade des Anglais couverte de fleurs en 2016 pour rendre hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet
L'information judiciaire concernant la sécurisation de la Prom Party a été ouverte en avril 2017
L'une des salle du CE2P prévue pour recevoir des enfants victime de l'attentat de Nice
Christophe Castaner, le ministre de l'intérieur, est en visite à Nice
Hommage aux victimes le 14 juillet 2017
La Promenade des Anglais couverte de fleurs pour rendre hommage aux victimes de l'attentat en 2016
Représentation d'un drapeau de Daesh sur le mur.
La promenade des Anglais au lendemain de l'attentat de Nice
Anne Murris a perdu sa fille dans l'attentat de Nice le 14 juillet 2016, elle a cofondé l'association "Mémorial des Anges"
La Promenade des Anglais, 1 mois après l'attentat du 14 juillet 2016
Le mémorial des victimes de l'attentat de Nice à la villa Masséna à Nice
Le mémorial des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 à la villa Masséna à Nice