Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentat de Nice
page 2

Le soir du 14 juillet 2016, à l'occasion du feu d'artifices sur la promenade des Anglais à Nice, un camion fonce dans la foule. Le bilan humain est lourd : 86 morts et 458 blessés. Le chauffeur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui se serait rapidement radicalisé, œuvrait pour l'organisation terroriste, l'État islamique qui revendiquera l'attentat de Nice deux jours après. Très rapidement après l'attentat, une polémique naît entre le député Christian Estrosi et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve concernant les tâches respectives de L'État et de la ville de Nice dans la surveillance des lieux publics ce soir-là et le visionnage des images de vidéosurveillance.

Le mémorial des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 à la villa Masséna à Nice
Un homme condamné à Nice
Photo d'archive : la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat de Nice, deux ans après, le 14 juillet 2018.
Ligne 1 place Masséna
Opération Sentinelle à Nice
Siège de l'IGPN à Paris (photo d'illustration)
La médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme
Nicolas Hénin
l'oeuvre de street art sous le pont de Fabron, par l'artiste Nicola Schmid
Le feu d'artifice du 15 août sur la Promenade des Anglais
Photo d'illustration.
86 galets pour symboliser les victimes de l'attentat de Nice
Ali Charrihi a monté l'association "Ma mère Patrie" et ouvert une salle de fitness dans le quartier de l'Ariane au nord de Nice
PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
Elisabeth Pelsez, déléguée interministerielle à l'aide aux victimes, invitée de France Bleu Azur mercredi matin
Photo Attentat de Nice
Choix de la station

France Bleu