Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentat de Nice
page 3

Le soir du 14 juillet 2016, à l'occasion du feu d'artifices sur la promenade des Anglais à Nice, un camion fonce dans la foule. Le bilan humain est lourd : 86 morts et 458 blessés. Le chauffeur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui se serait rapidement radicalisé, œuvrait pour l'organisation terroriste, l'État islamique qui revendiquera l'attentat de Nice deux jours après. Très rapidement après l'attentat, une polémique naît entre le député Christian Estrosi et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve concernant les tâches respectives de L'État et de la ville de Nice dans la surveillance des lieux publics ce soir-là et le visionnage des images de vidéosurveillance.

Le Prince de Galles et son épouse Camilla dans les jardins de la Villa Masséna.
Policiers municipaux devant une école de Nice
Une soixantaine de mineurs ont été reconnus pupilles de la nation après l'attentat de Nice
Calogero
Jules Boyadjian, président de l'association Artémis, en charge de la déradicalisation dans les Alpes-Maritimes
Vincent Delhomel-Desmaret a été condamné pour abus de confiance aggravée
Pauline Cheyrouze, étudiante de la Skema Business School de Sophia Antipolis.
La chaîne himalayenne.
Abdel Feghoul a inventé le Blocstop après l'attentat de Nice.
Sur le chemin de la descente après l'ascension du Stock Kangri.
14 juillet 2017 à nice
L'attentat sur la Promenade des Anglais à Nice avait fait 86 morts et plus de 400 blessés le 14 juillet 2016
Police
Vincent Delhomel
Elisabeth Pelsez
Sandra Bertin.
Choix de la station

France Bleu