Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentat de Nice
page 5

Le soir du 14 juillet 2016, à l'occasion du feu d'artifices sur la promenade des Anglais à Nice, un camion fonce dans la foule. Le bilan humain est lourd : 86 morts et 458 blessés. Le chauffeur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui se serait rapidement radicalisé, œuvrait pour l'organisation terroriste, l'État islamique qui revendiquera l'attentat de Nice deux jours après. Très rapidement après l'attentat, une polémique naît entre le député Christian Estrosi et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve concernant les tâches respectives de L'État et de la ville de Nice dans la surveillance des lieux publics ce soir-là et le visionnage des images de vidéosurveillance.

La fresque sur la tolérance peinte sur le mur du gymnase d'Herserange.
Stéphane Erbs, mardi, chez lui à Cessieu. Il avait été blessé lors de l'attentat. Sa femme et mère de ses enfants, Rachel, a perdu la vie.
Feu d'artifice.
Hommage aux victimes de l'attentat de Nice le 14 juillet 2016
Préparatifs pour les commémorations du 14 juillet.
Les 16 marcheurs ont apporté des fournitures scolaires aux écoliers de Dah
Les marcheurs sur le toit du monde installent les 86 galets en hommage aux victimes
La fête nationale sous haute sécurité
 Les 16 marcheurs réussissent un exploit
Cinquante volontaires d'Orange défileront à Nice le 14 juillet
Lors de l'hommage national rendu aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis, beaucoup de personnes sont venues témoigner leur soutient aux familles des victimes.
Les 16 marcheurs, pendant leur trek d'acclimatation.
Avant leur départ, les marcheurs de l'Himalaya montrent quelques uns des galets peints aux noms des victimes de l'attentat de Nice
Installation des gradins pour la cérémonie du 14-Juillet, place Masséna
 Les marcheurs prennent le départ ce soir pour leur dernière ascension
Marek Halter
Choix de la station

France Bleu