Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentats du 13 novembre 2015

Le 13 novembre 2015, des terroristes se revendiquant de l'État islamique ouvraient le feu dans les rues de Paris et dans la salle de spectacle du Bataclan. D'autres se faisaient exploser près du Stade de France. Bilan : 130 morts et plus de 400 blessés.

Les 14 accusés présents, dont Salah Abdeslam, ont été invités à s'exprimer au sixième jour du procès des attentats du 13-Novembre.
Le procès des attaques terroristes du 13 novembre 2015 a débuté le 8 septembre 2021 à la cour d'assises spéciale de Paris.
Palais de justice de Paris à l'ouverture du procès des attentats du 13-Novmebre 2015, le 8 septembre 2021 à Paris.
Le procès des attentats du 13-Novembre 2015 s'est ouvert ce mercredi à Paris.
Lassina Tagara Traoré, un des sinistrés de la rue du Corbillon à Saint-Denis
Toutes les entrées du tribunal de Paris sont sous bonne garde à l'ouverture du procès des attentats du 13 novembre 2015
Salah Abdeslam lors de l'ouverture du procès des attentats du 13 novembre.
Le Bataclan au lendemain de l'attaque du 13 novembre 2015.
 Les attentats du 13 novembre 2015 ont fait 131 morts, 400 blessés physiques et des milliers de personnes choquées par l'horreur. Des victimes qui doivent être prises en charge correctement
Christian Poirel, ex-medecin chef des pompiers de Corrèze est intervenu en tant que réserviste le soir des attentats du 13 novembre 2015.
Deux semaines après les attentats du 13 novembre au Bataclan, les Parisiens ont laissé bougies, messages, photos en hommage aux victimes.Bougies et drapeau français, en face de la salle de spectacle.
Babeth Boissinot, une Poitevine de Château-Larcher, a perdu sa fille Chloé, dans l'attentat des terrasses le 13 novembre 2015
Jean-Charles Darey, bâtonnier au Barreau de Belfort
Choix de la station

À venir dansDanssecondess