Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange

Benoît Hamon

Candidat à l'élection présidentielle de 2017 pour le Parti socialiste, Benoît Hamon est adhérent au PS depuis 1987. Président du Mouvement des Jeunes Socialistes de 1993 à 1995, il rejoint le cabinet de Martine Aubry pour suivre le dossier des emplois jeunes. Élu député européen entre 2004 et 2009, il devient porte-parole du PS de 2008 à 2012. Après l'élection de François Hollande, il intègre le gouvernement en tant que ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la consommation puis devient ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Député de la circonscription des Yvelines depuis 2012, il reprend son siège après son éviction du gouvernement de Manuel Valls et fait parti des députés "frondeurs".

Guillaume Balas aux côtés de Stéphane Delpeyrat, conseiller régional et membre du parti Générations
Le conseiller municipal du Puy-en-Velay Laurent Johanny et le candidat Génération.s du Puy-de-Dôme aux européennes, Grégoire Verrière.
Benoît Hamon, en campagne à Limoges ce lundi
Benoît Hamon, invité de France Bleu Périgord, le vendredi 22 mars 2019.
Benoit Hamon lors de la conférence de presse au comité de Génération-s Dijon 21
Édouard Martin et Benoît Hamon demandent le redémarrage des hauts fourneaux d'Arcelor Mittal, à Hayange, le 7 mars 2019
Benoît Hamon a rencontré les syndicats de l'usine Ford de Blanquefort.
Naïma Charaï dans le studio de France Bleu Gironde.
Benoit Hamon invité de France Bleu Occitanie
Pour Régis Juanico, le revenu universel d'activité proposé par Emmanuel Macron est une "contrefaçon" de celui défendu par Benoît Hamon.
Benoît Hamon, ancien ministre socialiste, fondateur du mouvement Génération.s
Benoît Hamon, fondateur de Génération-s
Les Jeunes Socialistes et les membres de Génération.s pourront-ils travailler ensemble en Mayenne ?
L'urne a été installée dans le local de la section socialiste d'Aubervilliers
"Les jeunes ont un sens aigu de ce que l'on produit, de ce que l'on consomme" (Benoît Hamon sur France Bleu Picardie). Ici, au meeting de lancement du mouvement "Génération.s".
Benoit Hamon fustige une classe politique "parasitaire"