Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La République en Marche

Le 6 avril 2016, Emmanuel Macron lance En Marche !, un parti social-libéral classé au centre de l'échiquier politique français. Avec ce mouvement, Emmanuel Macron souhaite sortir du clivage traditionnel gauche-droite traditionnels et se veut transpartisan. Progressiste, pro-européen, souhaitant l'adaptation économique de la France à la mondialisation, la moralisation et la modernisation de la vie politique française, En Marche ! rejette toute forme de conservatisme. Depuis la création du parti, plusieurs personnalités politiques de droite et de gauche et des affaires apportent leur soutien pour l'élection présidentielle. Le 22 février 2017, François Bayrou annonce lors d'une conférence son alliance avec Emmanuel Macron. Après la victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle, le mouvement change de nom pour devenir La République en Marche.

Le parti n'a pas encore de permanence en France.
La République en Marche lance prochainement sa campagne pour les élections européennes
Une poubelle a été déversée à l'entrée de la permanence du député Jean-Charles Larsonneur
Dans la nuit de vendredi à samedi, des gilets jaunes du bergeracois ont collé des affiches sur les vitres de la permanence du député LREM Michel Delpon
Jean-Christophe Lagarde
L'élue messine et référente de la République en Marche en Moselle Béatrice Agamennone déclare officiellement sa candidature pour les élections municipales de 2020 à Metz
Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner ce mardi 5 février à l'assemblée nationale
Caroline Janvier, députée LREM du Loiret, à l'Assemblée nationale, en novembre 2018
La députée En Marche de la Haute-Vienne Marie-Ange Magne
"Le débat, c'est dans l'ADN d'En Marche", explique le référent haut-viennois du mouvement, Pascal Guiennet
Olivier Veran, député de l'Isère à l'Assemblée nationale.
Pacôme Rupin
Vincent Feltesse a choisi de reprendre sa liberté.
Permanence dégradée.
Emmanuel Macron (illustration)
Jean-Yves Le Drian