Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

euthanasie

L'hôpital Sebastopol à Reims où se trouvait Vincent Lambert depuis son accident de la route en 2008.
Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert.
L'affaire Vincent Lambert est devenue un symbole du débat sur la fin de vie depuis plus de dix ans. Sa famille s'est déchirée sur la décision à prendre, sa mère à gauche et son neveu à droite.
Vincent Lambert était hospitalisé depuis 2008 à Reims.
Paul et Danièle Pierra, dans leur appartement aux Sables-d'Olonne.
La cour de cassation.
Sur Internet, le ministère de la Santé met à disposition de tous un modèle pour donner ses consignes de fin de vie
René Leroy, militant et ancien président de l'association JALMALV de la Somme
Alain, Orthézien de 74 ans, a rédigé il y a deux ans ses directives anticipées.
L'hôpital Sebastopol à Reims où se trouve Vincent Lambert depuis son accident de la route en 2008.
Thomas Scuderi
L'hôpital Sebastopol à Reims où se trouve Vincent Lambert depuis son accident de la route en 2008.
La mère de Vincent Lambert pendant un rassemblement pour protester contre l'arrêt des soins, à Reims, le 19 mai 2019.
L'association pour le droit de mourir dans la dignité fournit des formulaires de directives anticipées.
Mireille Blachon (à droite) et son amie Christine (à gauche)