Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand débat national page 20

Le grand débat national voulu par Emmanuel Macron a été lancé le 15 janvier 2019 pour sortir de la crise des "gilets jaunes". Ce débat ne sera "ni une élection, ni un référendum", a prévenu le chef de l'Etat dans sa lettre aux Français. Dévoilée dimanche soir, elle trace des lignes rouges, comme la suppression de l'ISF, mais ouvre la porte à des réformes importantes comme le référendum d'initiative citoyenne. Quatre grands thèmes sont sur la table : pouvoir d'achat, fiscalité, démocratie et environnement. Est exclue toute remise en cause de l'IVG, de la peine de mort et du mariage pour tous.

La mairie avait ré-augmenté la capacité d'accueil de 200 à 340 places, l'amphithéâtre du mémorial était plein
 Emmanuel Macron face aux maires et associations lors d'un débat à Evry-Courcouronnes (Essonne), le 4 février 2019
France Bleu Lorraine vous donne la parole tous les lundis matin à partir de 8h10
 "Le grand débat national, tout le monde a compris que c'était un enfumage parfait", ironise Arnaud Raffier, secrétaire CGT en Haute-Vienne
L'association propose par exemple de "répercuter les baisses des cours des matières agricoles sur les prix alimentaires".
Le campement de fortune des gilets jaunes de Bergerac
Emmanuel Marcon lors d'un débat, le jeudi 24 janvier, à Bourg de Péage dans la Drôme.
Une quarantaine de chrétiens participent au Grand débat national à Mayenne
Le pouvoir d'achat est au coeur des revendications des gilets jaunes. Image d'illustration.
Emmanuel Macron prendra des "décisions fortes" après le grand débat
L'entrée du campement des "gilets jaunes" de Montabon (sud-sarthe)
Une trentaine de personnes étaient réunies dans la salle polyvalente de Ciron.
7 tables ont permis d'organiser les débats en ateliers, avec à chaque fois, une douzaine de personnes.
500 Rémois ont planché sur les 4 thèmes du grand débat national, parmi eux des gilets jaunes
Echange de vues
Plus de 250 personnes ont participé au Grand Débat organisé lundi soir en mairie d'Avignon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu