Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Thionville : une collégienne exclue après avoir été sexuellement agressée

-
Par France Bleu Lorraine Nord

L'adolescente a été renvoyée du collège Notre Dame de la Providence pour ne pas avoir respecté le couvre-feu lors d'un voyage scolaire en Allemagne. C'est au cours de cette escapade nocturne qu'elle a été agressée sexuellement. Les parents envisagent d'engager la responsabilité civile du collège.

L'établissement catholique Notre Dame de la Providence, à Thionville
L'établissement catholique Notre Dame de la Providence, à Thionville © Maxppp

Une adolescente de 15 ans a été renvoyée de son collège de Thionville après une aggression sexuelle. La jeune fille était en voyage scolaire à Berlin quand l'agression s'est produite, en mai dernier. Elle avait bravé l'interdiction et quitté sa chambre après 22 h avec deux autres copines pour boire de l'alcool et rejoindre des garçons. C'est là qu'elle a été aggressée sexuellement.

Incompréhension du côté des parents

Les parents ont porté plainte contre l'agresseur en Allemagne, soutenu par le collège catholique de leur fille, Notre Dame de la Providence.Mais au retour en France, la collégienne a été exclue à l'issue d'un conseil de discipline.Depuis, c'est silence radio du coté de l'établissement. Les parents sont en colère et ne comptent pas en rester là. Pas question pour eux, en effet, d'accepter le renvoi. Ils ont donc déposé un recours pour annuler cette décision, et pourquoi pas dans les prochains jours, engager la responsabilité civile de l'établissement. Depuis, la famille attend toujours la réponse de la directrice mais sans vraiment se faire d'illusions.

"A cause de la consommation d'alcool"

Selon l'avocat de l'adolescente, le collège serait dans le déni le plus total, préférant renvoyer la jeune fille plutôt que d'avoir à gérer une affaire embarrassante. La famille se dit très choquée par cette position. Choquée de voir le collège traiter leur fille de cette manière."Cette exclusion, c'est seulement à cause de la consommation d'alcool", explique l'avocat de Notre Dame de la Providence. Rien ne serait donc lié à l'aggression sexuelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu