Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : comment rendre la commune d'Audenge plus attractive ?

jeudi 29 août 2013 à 15:39 - Mis à jour le jeudi 29 août 2013 à 16:30 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Audenge, sur le Bassin d'Arcachon, vient d'être sélectionnée comme site test d'un programme de modernisation touristique. Les experts du groupement d'intérêt public (GIP) littoral vont se pencher sur les moyens d'améliorer l'aménagement, l'urbanisme et les transports de cette commune. Objectif : doper le nombre de visiteurs.

Le charme discret du port ostréicole d'Audenge
Le charme discret du port ostréicole d'Audenge © Radio France

L'objectif des prochains mois est de réfléchir à un programme de rénovation de l'urbanisme à Audenge, mais également à Bidart dans les Pyrénées-Atlantiques et à Mimizan dans les Landes.

Constat : ces trois stations touristiques sont vieillissantes et elles mériteraient un coup de pouce pour regagner le coeur des visiteurs.Des études vont donc être menées sur ces territoires et des projets seront ensuite lancés pour les rendre plus attractifs.

Pas question pour autant de bétonner la côte à grand renfort de projets immobiliers. Nathalie Le Yondre, maire d'Audenge, entend conserver le caractère sauvage de sa commune.

Parmi les projets déjà envisagés : le développement du domaine de Certes . Cet espace de 600 hectares totalement préservé est géré par le conservatoire du littoral. Il attire déjà 50.000 visiteurs par an.

 

"Si c'est pour construire des immeubles, ça me dérange"