Trois bombes allemandes détruites à Arengosse

Par Stéphane Garcia, France Bleu Gascogne vendredi 10 avril 2015 à 15:28

Pour détruire les bombes, les démineurs utilisent des explosifs, reliés à une mine antichar.
Pour détruire les bombes, les démineurs utilisent des explosifs, reliés à une mine antichar. © Radio France

Ce jeudi matin à l'ouest d'Arengosse, une équipe de démineurs de Saint-Martin-de-Seignanx a neutralisé trois bombes datant de la Seconde Guerre mondiale.

Ce jeudi, ils étaient une équipe de quatre démineurs sur un champs situé à l'ouest d'Arengosse. Près de deux semaines de préparation pour une opération de 2 heures. Une opération qui a permis de détruire trois bombes datant de la Seconde Guerre Mondiale. Chacun des engins explosifs pesant 250 kilos et contenant pas moins de 50 kilos d'explosifs.

Démineurs ENRO

À Arengosse ça n'a rien d'étonnant de retrouver autant de charges explosives pour Yves Lanau, chef démineur au centre de déminage des Landes-Pyrénées, ce coin des Landes ayant été "une base d'entrainement pour l'aviation allemande durant la Seconde Guerre mondiale."  Au total ce sont près de 49 engins explosifs qui ont été retrouvés depuis deux semaines sur le même site, les autres ont été évacués vers les centres spécialisés de Nantes et Arras pour y être détruits. Cette découverte est à mettre en relation avec 300 autres engins explosifs trouvés dans ce même champs depuis 2 ans.

Pour détruire les bombes, les démineurs placent 20kg d'explosif, reliés à une mine antichar. - Radio France
Pour détruire les bombes, les démineurs placent 20kg d'explosif, reliés à une mine antichar. © Radio France - Stéphane Garcia

Pour détruire les trois bombes, elles ont d'abord été préalablement fixées sur une palette de bois. Ensuite elles ont été enterrées. "C'est ce qu'on appelle **la technique du fourneau, explique Yves Lanau.  * On fait un trou dans le sol suffisamment profond, on va y mettre les munitions qu'on doit détruire, fixés à un mine antichar, comblés et recouverts par un dôme de terre."*

Démineurs Arengosse fourneau ok

La suite va se faire à distance, à 400 mètres. Sur place, une seule personne engagée pour l'amorçage. Une fois l'opération terminée, l'équipe se charge de nettoyer le terrain.

Cratère formé par l'explosion des bombes - Radio France
Cratère formé par l'explosion des bombes © Radio France - Stéphane Garcia

L'occasion pour les démineurs de rappeler : même si ces bombes peuvent paraître dégradées elles restent un danger . Si vous en trouvez une n'hésitez pas à prévenir les autorités locales et surtout ne la touchez pas.