Trois jeunes surfeurs catalans sauvent deux nageurs à Canet

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon mercredi 2 septembre 2015 à 18:38

Hugo et Simon, les deux surfeurs
Hugo et Simon, les deux surfeurs © Radio France - Cyrille Manière

Hugo, Simon et Jérôme ne se prennent pas pour des héros, mais lundi à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales), ils ont probablement sauvé deux nageurs de la noyade près de la jetée.

"Je ne me prends pas pour un héros même si mes amis me disent que c'est génial ce qu'on a fait. " Simon reste humble car il juge n'avoir fait que son devoir. Hugo reconnaît de son côté être fier et estime "gratifian t" ce que lui et ses copains surfeurs ont fait.

Lundi, aux alentours de 15h, ils étaient en train de surfer près de la jetée à Canet comme ils en ont l'habitude avec leur association de surf de l'ABSC. Ils voient un ballon flotter : "Pour rigoler j'ai voulu aller le récupérer, explique Hugo, 16 ans, et soudain j'ai entendu des cris. J'ai vu un homme qui tentait de nager, mais il reculait et s'épuisait : il était emporté par le courant. "

Très rapidement, Simon, Hugo et Jérôme se rendent compte que l'homme dérive alors qu'il tente de porter secours à son enfant de dix ans, cramponné à une bouée. Hugo se dirige vers le père et les deux autres jeunes surfeurs vont porter secours à l'enfant.

"J'ai vraiment flippé car le courant nous ramenait vers l'arrière."

Hugo raconte : "Ça a été compliqué car l'homme ne parlait pas français. Je lui ai expliqué de s'allonger sur la planche mais il paniquait un peu et montait sur le devant de la planche, ce qui nous faisait couler ". Finalement, Hugo garde son calme et parvient à ramener l'homme sur la plage : "La mer était agitée, il y avait du courant. Sur la planche, on ne sent rien, donc ça allait. "

Pendant ce temps, Simon et Jérôme ont davantage de difficultés à secourir l'enfant. Simon, 20 ans, explique : "Le gamin était vraiment accroché à la bouée, il avait peur. On a réussi à le faire monter sur la planche mais on devait ramer comme des malades.

"J'ai vraiment flippé car le courant nous ramenait vers l'arrière. A un moment, il y a eu une grosse vague et on a pu s'en servir. Mon ami a réussi à pousser fort la planche et la vague nous a portés ."

Une fois sur la plage, l'enfant a sauté dans les bras de son père et tout est allé très vite. Les deux jeunes racontent : "Ils ont juste eu le temps de nous dire plusieurs fois merci" . Les sauveteurs puis les pompiers ont pris la relève. L'homme d'une trentaine d'années et son fils ont été transportés à l'hôpital de Perpignan et vont bien.

Le témoignage de Simon et Hugo, les deux surfeurs qui ont sauvé deux nageurs de la noyade à Canet.