Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Trois personnes interpellées puis relâchées après les menaces contre un lycée du Bas-Rhin

-
Par France Bleu Alsace

Une trentaine de pistes ont été recensées par les enquêteurs depuis vendredi.

photo police Strasbourg collège saint-etienne rumeur internet tuerie Alsace
photo police Strasbourg collège saint-etienne rumeur internet tuerie Alsace © Radio France - Blandine Costentin

Deux frères, âgés d’une vingtaine d’années et la petite amie de l'un d'eux ont été interpellés samedi matin à Autun (Saône-et-Loire) dans le cadre de l’affaire des menaces sur internet visant un lycée du Bas-Rhin. Ils sont ressortis libres de leur audition.

Une douzaine de pistes exploitables recueillies grâce à des appels de témoins restaient à explorer par les autorités. Une trentaine de pistes ont été recensées par les enquêteurs depuis vendredi grâce à une cinquantaine d’appels enregistrés au 17 et sur le numéro d’urgence dédié (le 03 90 23 13 05 ).

Habitué des forums Internet

Parmi elles figurait celle de deux frères d’une vingtaine d’années interpellés à 6 heures samedi matin au domicile de leurs parents à Autun (Saône-et-Loire). Les deux frères et la petite amie d’un d’entre eux ont été entendus en audition libre, puis sont repartis vers 11 heures sans aucune charge à leur encontre. Un de ces frères est étudiant à Strasbourg et habitué des forums internet.

"A ce stade il n’y avait pas d’éléments significatifs à retenir contre eux" , a indiqué Claude Palpacuer, procureur adjoint à Strasbourg.

 

Appel à témoins

Dès vendredi, les enquêteurs avaient lancé un appel à témoins pour tenter d’identifier un jeune homme ayant menacé sur internet de faire usage d’un fusil devant un lycée du Bas-Rhin, et diffusé une photo du suspect, prise dans le cybercafé d’où il a envoyé son message.

Photo suspect rumeur internet Alsace appel à témoin carrée
Photo suspect rumeur internet Alsace appel à témoin carrée

Le message en question, posté mardi soir sur internet, avait été signalé au commissariat de Versailles par un adolescent qui l’avait repéré sur le forum consacré à un jeu vidéo.

Un dispositif policier exceptionnel avait été déployé vendredi autour de plusieurs lycées du Bas-Rhin, dont des établissements de Strasbourg, à la suite de ces menaces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess