Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trouver une station-service, un casse-tête à venir pour quatre millions de Français

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Dans certaines régions, la disparition progressive des stations-service fait planer le spectre d'une véritable "désertification". Quatre millions de personnes sont susceptibles de rencontrer des difficultés grandissantes pour remplir leur réservoir, avertit ce mardi la Fédération nationale de l'artisanat automobile (Fnaa).

1.600 stations-services sont menacées de fermeture, dont 871 jugées "ultimes"
1.600 stations-services sont menacées de fermeture, dont 871 jugées "ultimes" © Maxppp

Rouler plus de 10 minutes pour faire un plein

C'est un phénomène déjà ancien mais dont les conséquences pourraient donc s'aggraver dans les années qui viennent : les stations-service de proximité disparaissent peu à peu du paysage français et se concentrent dans les grandes zones commerciales (60% du carburant est vendu en super et hypermarché). C'est la Fnaa qui tire la sonnette d'alarme ce mardi, en se basant sur une étude réalisée par l'administration de l'aménagement du territoire (la Datar).L'organisme dresse le tableau de la situation actuelle, en rappelant qu'un quart de la population doit accomplir plus de 5 kilomètres en moyenne pour atteindre une première station . Dans 38 départements français, l'automobiliste doit rouler "de 15 à 38 minutes" pour en trouver une seconde. 300.000 personnes doivent rouler plus de 10 minutes pour aller faire le plein. Et l'étude livre une vision cauchemardesque de l'avenir proche, en affirmant que 3,6 millions automobilistes supplémentaires se retrouveraient dans le même cas si la station la plus proche de leur domicile était amenée à fermer.

Des stations fragiles sur le plan économique

L'hypothèse est crédible, selon la Fnaa. Ces 3,6 millions de personnes dépendent de 871 stations jugées "ultimes" par les auteurs de l'étude, et pour certaines particulièrement menacées. 72% d'entre elles sont en effet de petites stations (250.000 à 500.000 litres vendus par an) fragiles sur le plan économique. Leur disparition "plongerait les automobilistes, les entreprises et les services publics géographiquement concernés dans une dangereuse situation de désertification", explique la Fnaa. D'autant que ces structures assument bien souvent d'autres missions "d'intérêt public" en zone rurale, en proposant des services annexes, comme la réparation des véhicules, la vente de gaz ou de produits alimentaires.Et la Fédération est pessimiste. Elle pointe du doigt les nouvelles normes environnementales, qui vont pousser les propriétaires de stations à effectuer des aménagements avant le 31 décembre 2013. Ceux qui n'ont pas les moyens d'effectuer ces travaux n'auront d'autre choix que de mettre la clé sous la porte (1.600 stations menacées en tout, dont les 871 "ultimes" ).La diminution du nombre de stations-service est continue depuis plusieurs années. En 2012, la France ne comptait plus que 12.300 stations-service, contre 47.500 en 1975. Le nombre de fermetures, qui concerne surtout les zones rurales et périurbaines, s'est ralenti mais la tendance récente voit encore environ 250 enseignes disparaître chaque année.

Trois fois moins de stations-service depuis 1975 : les chiffres
Trois fois moins de stations-service depuis 1975 : les chiffres © Maxppp
 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess