Un athlète malvoyant tourangeau traverse la Manche en pirogue

Par Théo Maneval, France Bleu Touraine mercredi 11 juin 2014 à 16:08

Sébastien Le Meaux présente sa pirogue aux écoliers de Fondettes.
Sébastien Le Meaux présente sa pirogue aux écoliers de Fondettes. © Théo Maneval - Radio France

Sébastien Le Meaux habite Fondettes. Ce judoka de haut niveau, deux fois médaillé aux Jeux olympiques handisport, est atteint d'une maladie génétique de la rétine. Depuis 5h ce mercredi matin, il s'est lancé avec un équipage composé de rameurs valides et malvoyants dans une traversée de la Manche en pirogue. Le but : montrer que valide ou handicapé, un athlète reste un athlète.

Ils sont partis à 5h ce mercredi. 110 km entre Weymouth en Angleterre, et Cherbourg dans la Manche. 110 km dans un couloir aux courants froids , fréquenté par les des cargos et des pétroliers avoisinant parfois les 200 m de long . 110k m à six dans une pirogue en carbone de 14 mètres de long pour 80 kg, avec un équipage composé de rameurs de haut-niveau, dont l'un est aveugle et un autre malvoyant. Le défi a été lancé en octobre dernier par Sébastien Le Meaux , judoka handisport médaillé aux Jeux paralympiques de Sydney et d'Athènes (2000 et 2004).

Un challenge sportif mais également destiné à sensibiliser le grand public à l'égalité dans l'effort entre un athlète valide et un athlète handicapé .

"On vise le record du monde"

Pirogue ENRO

Réunir les 55.000€ nécessaires n'a pas été facile, mais avec le soutien de nombreux sponsors et l'aide de la ville de Fondettes l'équipage a pu se doter du matériel nécessaire à la traversée. Restait la préparation physique, très intense depuis le mois d'octobre.

"Quatre heures d'entraînement par jour"

Pirogue SON

La pirogue, en carbone, fait 14m de long pour 80kg. - Radio France
La pirogue, en carbone, fait 14m de long pour 80kg. © Radio France