Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme d'affaires français s'engage à entrer au capital de Doux

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Didier Calmels rachèterait la dette de Doux auprès de la banque Barclays et convertirait cette dette en actions. Il prendrait ainsi le contrôle du groupe volailler, jusque-là détenu en majorité par la famille Doux.

Doux
Doux © Radio France - Benjamin Bourgine

La direction l'a confirmé devant le tribunal correctionnel de Quimper : l'homme d'affaires français interessé pour investir dans le groupe Doux est bel et bien Didier Calmels, avec sa holding "Développement et Partenariat".

Didier Calmels , spécialisé dans ce type d'opérations de sauvetage, prendrait les deux tiers du capital du volailler en rachetant les créances de la banque Barclay's.

Une fois ces créances rachetées (mais les négociations sont toujours en cours), elles seraient converties en actions pour une entrée dans le capital.

Toutes ces opérations permettraient de réduire l'endettement du groupe Doux de 340 millions d'euros à 120.

Le tribunal de commerce de Quimper examinait ce mardi le dossier de l'entreprise et la possibilité de prolonger sa période d'observation de 6 mois. Les administrateurs judiciaires l'ont demandé. Le procureur également. Réponse du tribunal jeudi prochain à 15h

Réaction CGT Doux

Explication du Manager de transition chez Doux

Portrait de Didier Calmels

Choix de la station

À venir dansDanssecondess