Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Mosellan soupçonné d'avoir participé au spectaculaire braquage de diamants de Bruxelles

Mardi matin, la Police judiciaire a interpellé un homme au casier judiciaire déjà bien chargé à Ars-sur-Moselle. Il est soupçonné de faire partie du gang de braqueurs qui ont emporté pour 37 millions d'euros de diamants le 18 février dernier sur le tarmac de l'aéroport de Bruxelles.

image par défaut

Un homme impliqué dans un spectaculaire braquage de bijoux à l'aéroport de Bruxelles a été interpellé mardi en Moselle. Ce sont les hommes du SRPJ de Nancy qui sont venus le cueillir à l'heure du laitier, à Ars sur Moselle, tout près de Metz. Le suspect, âgé de 42 ans et natif de Longeville-les-Metz quittait le domicile de sa mère dans une Porsche, avec 60.000 euros en liquide, quand les enquêteurs lui ont passé les menottes au poignet. Dans le même temps, d'autres policiers interpellaient 30 personnes en Belgique et en Suisse, parmi lesquelles un homme d'affaires et un avocat. Le Mosellan interpellé menait grand train apparemment. Outre la voiture de luxe, il possédait 4 résidences place de Chambre à Metz, à Cannes, Antibes et Casablanca. Des biens qu'il aurait acheté avec les revenus provenant d'une société d'import-export de voitures au Maroc. C'est en tous cas ce qu'il aurait expliqué aux enquêteurs. Le suspect est connu pour vols à main armé et escroquerie et il a fait de la prison pour ce genre de délit. Et les enquêteurs belges qui ont demandé son arrestation par le biais d'un mandat d'arrêt européen le soupçonnent d'avoir participé directement au braquage du 18 février dernier.

Vers une remise aux autorités belges

Probablement, faisait-il partie des 8 malfrats déguisés en policiers et lourdement armés qui ont surgi sur le tarmac de l'aéroport de Bruxelles au moment du chargement d'une cargaison de diamants dans un avion par une société de transports de fonds. Présenté au parquet général du tribunal de Metz mardi soir, le suspect lorrain a été écroué à la maison d'arrêt de Metz. Son cas devrait être examiné au plus tard jeudi prochain par la chambre d'instruction du tribunal de Metz mais a priori, même s'il nie les faits, rien ne s'oppose à son extradition. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess