Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un premier cas de coronavirus proche du SRAS confirmé en France

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Le ministère de la Santé a annoncé mercredi qu'un premier cas d'infection liée à une nouvelle souche du coronavirus - responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) - a été confirmé en France sur une personne revenue récemment d'un séjour aux Emirats arabes unis. Le patient, âgé de 65 ans, est hospitalisé (en isolement) à Douai.

Le virus provoque une infection respiratoire aigue
Le virus provoque une infection respiratoire aigue © Maxppp

30 cas d'infection par le virus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) ont été cliniquement confirmés dans le monde, et 18 décès sont survenus depuis que les scientifiques ont signalé l'apparition de la nouvelle souche, mi-2012. Les cas d'infection par ce nouveau coronavirus avaient jusqu'ici été détectés en Arabie saoudite, en Jordanie, au Royaume-Uni et en Allemagne.

La personne touchée en France "est actuellement hospitalisée en réanimation et placée en isolement" à Douai, indique le ministère, qui dit avoir "lancé une enquête épidémiologique approfondie autour de ce cas".

Le spectre de l'alerte sanitaire de 2003

L'Organisation mondiale de la santé(OMS) ne dispose toujours pas d'assez d'informations pour parvenir à des conclusions sur le mode et la source de transmission du coronavirus.

Une épidémie de SRAS avait causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003, déclenchant une alerte sanitaire à l'échelle mondiale. Le nouveau virus découvert en 2012 est cependant différent du SRAS, notamment parce qu'il provoque une insuffisance rénale rapide.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess