Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un touriste parisien d'origine sénégalaise traité de sale nègre et passé à tabac dans le Périgord

-
Par , France Bleu Périgord

Un homme de 47 ans en vacances dans un camping du Sud de la Dordogne s'est fait agresser la semaine dernière. Un jeune agriculteur et deux autres personnes l'ont insulté et roué de coups. Ils sont en garde à vue.

image par défaut

Mardi dernier, un touriste parisien d'origine sénégalaise a été agressé dans le Sud de la Dordogne. Cet aide-soignant de 47 ans originaire d'Evry en région parisienne était en vacances dans un camping de Nabirat. L'homme était parti se promener en voiture quand il a croisé un tracteur. Il se gare pour le laisser passer. Le conducteur du tracteur, un jeune de 20 ans s'arrête et lui jette au visage :

"Tu dégages de là, tu rentres dans ton département de merde"

Le touriste redémarre et va se garer quelques kilomètres plus loin dans un chemin pour se balader. Seulement voilà, quelques minutes plus tard, le conducteur du tracteur revient accompagné de deux autres hommes de 50 et 58 ans. Les insultes fusent :

"On t'avait dit de partir, sale nègre"

La victime est sortie de force de sa voiture et rouée de coups. Les agresseurs cassent les lunettes du père de famille, déchirent son tee-shirt. Ils le frappent à la tête et dans les côtes jusqu'à ce que des témoins s'interposent enfin. La victime réussit à s'enfuir. A l'hôpital les médecins diagnostiquent un traumatisme crânien.

Ce lundi matin, les gendarmes ont interpellé les trois hommes soupçonnés d'avoir agressé le touriste parisien. L'un d'entre eux serait un entrepreneur en construction de la région. Ils ont été placés en garde à vue. Ils devront répondre de violences en réunion avec pour circonstance aggravante l'origine de la victime. Selon les gendarmes le caractère raciste de l'agression ne fait aucun doute.

Agression raciste Nabirat/ PAP

agression raciste nabirat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess