Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une Française décroche l'un des meilleurs jobs du monde

-
Par France Bleu

Elisa Detrez, une française de 28 ans, va devenir gardienne des parcs naturels du Queensland, en Australie. Ce poste est la récompense d'un concours pour le "meilleur job du monde", payé 100.000 dollars dans l'une des plus belles régions du monde.

Pour mener sa campagne de promotion, Elisa portait un masque de koala
Pour mener sa campagne de promotion, Elisa portait un masque de koala - Capture d'écran

"Mon agenda pour les six prochains mois : explorer les merveilles de la Grande Barrière de Corail, la forêt vierge, les parcs nationaux, les terres rouges, et plus encore. J'adore !!! ". Voilà ce que l'on peut lire sur la page Facebook d'Elisa Detrez, 28 ans. La jeune française vient de décrocher pas moins que l'un des six meilleurs jobs du monde : pendant les six prochains mois, elle sera ranger dans les parcs naturels du Queensland, un Etat d'Australie. Le tout, en étant payée 100.000$ (soit 78.000 €). 

Ecrire des articles promotionnels en contrepartie

Il s'agit en fait d'une opération menée par le gouvernement australien, qui chaque année depuis 2009, propose aux jeunes de 18 à 30 de postuler pour le "meilleur job du monde". Ce concours, qui vise à promouvoir les visas de travail en Australie, consiste à recueillir le plus de votes possible en menant une véritable campagne de promotion. Pour sa propre campagne, Elisa Detrez avait commencé par une simple vidéo diffusée sur Internet.

Une première vidéo, suivie d'une vaste campagne virale, qui pendant deux semaines a apporté à la jeune fille de bénéficier d'un éclairage médiatique, qui a fait peser la balance en sa faveur.

Une contrepartie toutefois pour Elisa et les cinq autres gagnants (dont le travail consistera par exemple à faire le tour des restaurants, ou des boîtes de nuit, d'Australie) : tous devront rédiger des articles et prendre des photos, à des fins promotionnelles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu