Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une manifestation pour demander l'entrée de femmes au Panthéon

mardi 27 août 2013 à 11:35 France Bleu

A l'appel d'un collectif d'associations féministes, plus d'une centaine de personnes se sont réunies ce lundi soir devant le Panthéon. Les manifestants demandent l'entrée de plus de femmes dans le monument, parmi lesquelles Simone de Beauvoir ou Louise Michel. Au même moment, le Panthéon a annoncé le lancement d'une consultation pour désigner les prochains entrants.

Les associations féministes ont manifesté devant les grilles du Panthéon
Les associations féministes ont manifesté devant les grilles du Panthéon © MaxPPP

"Entendez-vous dessous vos dalles mugir ces féroces amazones ? ", entendait-on chanter, lundi soir, devant le Panthéon, sur l'air de la Marseillaise . Plus d'une centaine de personnes se sont réunies devant le célèbre monument parisien (200 selon les organisateurs) pour demander que plus de femmes intègrent le Panthéon. 

Les associations Osez le féminisme, les Féministres en Mouvement, la Coordination pour le lobby européen des femmes et La Barbe avaient appelé à la manifestation, après avoir lancé une pétition en ligne intitulée "François Hollande : panthéonisez des femmes". Elle rassemble un peu plus de 2.000 signataires.

Deux femmes au Panthéon

Seules deux femmes reposent pour l'heure au Panthéon : la scientifique Marie Curie, lauréate de deux prix Nobel, et Sophie Berthelot, qui est enterrée dans le monument "en hommage à sa vertu conjugale " envers son mari, le chimiste Marcellin Berhtelot. Les manifestants proposent d'ores et déjà plusieurs noms de femmes "panthéonisables" :

Olympe de Gouges (1748-1793) , pionnière du féminismeSolitude (1772-1802) , figure de la résistance des esclaves noirs en GuadeloupeLouise Michel (1830-1905), révolutionnaireGermaine Tillion (1907-2008), ethnologue et résistanteSimone de Beauvoir (1908-1986), philosophe féministe Une consultation sur Internet

Le collectif sera reçu le 6 septembre prochain par Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments Nationaux (qui gère le Panthéon). Mais d'ici là ses membres pourront s'exprimer sur le site internet du lieu. A partir du 2 septembre, une consultation va se tenir en ligne.

Philippe Bélaval, qui doit remettre le 30 septembre à François Hollande un rapport sur le rôle du Panthéon dans la vie de la République, a décidé d'ouvrir le débat à tous ceux qui le souhaitent :

"Il m'a semblé utile que le débat, au lieu de se limiter aux responsables institutionnels, s'ouvre largement afin que chacun puisse donner son avis (...). La consultation peut faire remonter des choses intéressantes" (Philippe Bélaval)

"Selon vous, qui mériterait d'être prochainement honoré au Panthéon ? " demandera le site. Il ne s'agit pas d'un sondage toutefois, mais bien d'une consultation ; ce qui signifie que ceux qui arriveront en tête des suffrages ne seront pas de fait enterré au Panthéon, mais que leurs noms seront soumis dans le rapport de la mission.

Mots-clés :

Par :