Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une statue à Tours pour commémorer la réconciliation franco-allemande ?

-
Par , France Bleu Touraine

C'est en tout cas le souhait du sculpteur tourangeau Michel Audiard

le Président Mitterrand et le Chancelier Kohl : la France et l'Allemagne réconciliées à Douaumont
le Président Mitterrand et le Chancelier Kohl : la France et l'Allemagne réconciliées à Douaumont © Maxppp

Michel Audiard a déjà réalisé le De Gaulle installé route du Mans, à St Cyr sur Loire, et il voudrait éparpiller, comme ça, à Tours, ou dans l'agglomération, quelques images fortes de la 5ème république.

Il a déjà commencé la sculpture de Kolh et Mitterrand, haute de 2 mètres 60, mais il cite d'autres possibilités : par exemple, Rostropovitch jouant du violoncelle devant le mur de Berlin.

L'idée du sculpteur, c'est que ces oeuvres soient autant de points de repère qui remplacent, peu à peu, le nom des rues : comme lorsque les tourangeaux se donnent rendez-vous près du Monstre, au lieu de dire "place du grand Marché".

Le problème, c'est que les oeuvres d'Audiart coûte cher : au moins 180 000 euros, pour la sculpture Mitterrand-Kohl. L'artiste aimerait la faire financer par du mécenat d'entreprises.

A la mairie de Tours, en tout cas, pour l'instant, on affirme n'être au courant de rien. Michel Audiard, lui même, le reconnait : il n'y a pour l'instant, aucune certitude que cette statue reste en Touraine.

Michel Audiard veut sculpter la réconciliation franco-allemande

Choix de la station

À venir dansDanssecondess