Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendanges : le raisin de Moselle devrait avoir 15 jours de retard

lundi 12 août 2013 à 6:00 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Le raisin a rattrapé environ la moitié de son retard en matière de maturité. Avec le printemps très froid que nous avons connu, la vigne avait accumulé un mois de décalage. Mais les fortes chaleurs de juillet ont fait un peu contre poids.

La vigne de Moselle
La vigne de Moselle - François Pelleray

Il faudra compter sur des vendanges en Moselle avec 15 jours de décalage. Si le temps se maintient bien sur, les viticulteurs devraient pouvoir passer à l’action fin septembre, début octobre. Alors qu’à la sortie duprintemps « catastrophique » selon Jean-Marie Leisen, du syndicat des viticulteurs mosellans, lui-même viticulteur à Petite Hettange,« on ne parlait pas de vendanges avant la mi-octobre. L’alternancedes chaleurs de juillet et des pluies ont permis de rattraper le calendrier normal» , poursuit Jean-Marie Leisen.

 

VITICULTEURS SON 1

« A ce jour, on a encore une semaine à 15 jours de retard par rapport à une année normale» , explique Philippe Joly, un viticulteur qui possède 1,6 hectare de vignes à Marange-Silvange.

 

VITICULTEUR SON 2

Philippe Joly victime d'un grave accident de tracteur le 6 juillet, il sera contrait de suivre les vendanges de loin. Il est resté 5 semaines à l'hôpital. Son tracteur s'est retourné dans une pente et il est retombé sur ses jambes.

 

Philippe Joly, viticulteur à Marange-Silvange