Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vers une augmentation des tarifs au conservatoire de Châteauroux

-
Par France Bleu Berry

A Châteauroux, le collectif de défense du conservatoire trouve un nouveau motif d'indignation contre la mairie. Selon des chiffres que le collectif s'est procurés, les tarifs d'abonnement risquent d'exploser à la rentrée pour les non-castelroussins.

150% d'augmentation des tarifs seraient prévus pour les non-castelroussins
150% d'augmentation des tarifs seraient prévus pour les non-castelroussins © Radio France

Le collectif de défense du conservatoire de Châteauroux est remonté. 150% d'augmentation des tarifs seraient prévus pour les non-castelroussins contre 13% pour les élèves castleroussins. La différence est énorme : alors qu'un élève habitant à Châteauroux paierait aux alentours de 200 euros, ceux des autres communes y compris de Châteauroux Métropole verraient la note passer à 500 euros ! 400 élèves sur 1200, soit un tiers des effectifs du conservatoire, proviennent d'autres communes que Châteauroux.

Les tarifs fixés le 2 juillet en conseil municipal

De son côté, la mairie n'a pas encore pris sa décision. Une réunion de concertation avec les membres du collectif de défense du conservatoire est prévue le 23 juin. Les tarifs définitifs doivent être fixés en conseil municipal le 2 juillet prochain. Le collectif est par ailleurs toujours opposé aux réductions de budget voulues par la municipalité : 200.000 euros de moins pour l'année prochaine et la suppression de six disciplines sur quatorze .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess