Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - DSK revient sur les images "terribles" de son arrestation

-
Par France Bleu

Dominique Strauss-Kahn revient, dans une interview accordée à CNN, sur les "terribles" images de son arrestation à New York en mai 2011 où il a été accusé de viol par une femme de chambre de l'hôtel Sofitel avant de bénéficier d'un abandon des poursuites dans cette affaire.

VIDEO - DSK revient sur les images "terribles" de son arrestation
VIDEO - DSK revient sur les images "terribles" de son arrestation

Immortalisée par les caméras du monde entier, la sortie du commissariat de "DSK", menottes aux poignées, avait provoqué une onde de choc en France et enterré les ambitions politiques de l'ancien favori des sondages pour l'élection présidentielle de 2012. Mardi, Dominique Strauss-Kahn est revenu, interrogé par CNN depuis Paris, sur le moment "terrible", il y a deux ans à New York, où il a été présenté, menotté, devant les caméras alors qu'il "ne comprenait pas ce qui se passait et pourquoi j'étais là".

Une chose "terrible"

"C'est une chose terrible, vraiment", estime l'ancien directeur général du Fonds monétaire international dans une interview à la chaîne américaine dont la totalité doit être diffusée mercredi. "On vous montre à tout le monde comme si vous étiez un criminel, à un moment où personne ne sait si cela est vrai ou pas : vous êtes peut-être un criminel, peut-être pas, la preuve vient après. C'est injuste de mettre les gens ainsi devant le reste du monde quand on ne sait pas ce qu'ils ont fait", ajoute-t-il. "Le problème, c'est que c'est un moment où dans la société américaine et européenne, vous êtes supposé être innocent, vous êtes supposé être innocent jusqu'à ce que vous soyez jugé coupable"."

"J'étais en colère parce que je ne comprenais pas alors ce qui se passait, je ne comprenais pas pourquoi j'étais là, je comprenais juste qu'il se passait quelque chose que je ne contrôlais pas"

"J'étais en colère parce que je ne comprenais pas alors ce qui se passait, je ne comprenais pas pourquoi j'étais là, je comprenais juste qu'il se passait quelque chose que je ne contrôlais pas", souligne-t-il. L'ancien ministre socialiste a été mis en examen en mars 2012 pour "proxénétisme aggravé en bade organisée" dans l'affaire dite du Carlton. Le parquet de Lille a requis mi-juin un non-lieu total pour "DSK".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu