Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Hollande sur le front de la lutte contre le chômage en Vendée

mardi 6 août 2013 à 16:49 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Contrairement à ses ministres, François Hollande n'a prévu de prendre qu'une semaine de vacances. Comme prévu, le chef de l'Etat reste donc présent sur le radar médiatique en poursuivant une série de déplacements. Ce mardi, il s'est rendu dans une agence Pôle Emploi à la Roche-sur-Yon.

François Hollande en visite à la Roche-sur-Yon
François Hollande en visite à la Roche-sur-Yon © Maxppp

Après la Dordogne et le Gers, François Hollande était ce mardi en Vendée, à La Roche-sur-Yon, pour parler travail. "Je suis là parce que le chômage ne part pas en vacances", a-t-il déclaré en arrivant dans une agence Pôle Emploi de la ville, devant laquelle une cinquantaine d'opposants au mariage pour tous l'ont accueilli bruyamment, manifestant aux cris de "dictature socialiste" et "police politique". Les forces de l'ordre avaient cependant pris son d'éloigner la plupart d'entre eux.

L'Elysée avait sciemment choisi cette agence, qui a signé une convention avec la chaîne de restauration rapide KFC pour l'emploi de chômeurs de longue durée. Une opération qui "préfigure" l'opération "30.000 formations pour l'emploi" qui doit "permettre à des chômeurs et à des entreprises de pouvoir enfin se trouver", a expliqué François Hollande, promettant que "dans l'année 2014 nous porterons ce chiffre à 100.000". Même objectif, en termes de chiffres, pour les emplois d'avenir (contrats aidés réservés aux jeunes), alors que 45.686 ont déjà été créés.

"Qu'est-ce vous pensez faire pour nous ?"

Accompagné du ministre du Travail Michel Sapin, le chef de l'Etat a ensuite enchaîné sur la visite d'une mission locale pour l'emploi, où il a été interpellé par une femme qui s'est présentée comme une chômeuse quinquagénaire. "J'ai la cinquantaine, ça fait un an et demi que je cherche un emploi, je n'ai jamais de réponses, je suis obligée de revenir vivre chez mes parents parce que je n'ai pas de travail", lui a-t-elle exposé. "Qu'est-ce que vous pensez faire pour nous ? (...) Pour l'instant il n'y a rien de concret", a-t-elle ajouté.

François Hollande s'est enfin félicité du rapport annuel sur l'économie française publié par le Fonds Monétaire International (FMI) ce mardi. Le texte invite entre autres le pays à lever le pied sur la rigueur. "On a dit que j'avais été trop optimiste le 14 juillet en disant qu'il y avait un début de reprise", a commenté le Président. "Pour l'instant, et je suis prudent, ce qu'on a, au plan national et européen, c'est qu'il y a quelque chose qui se passe (...) Nous devons tout faire pour accompagner ce mouvement".