Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Il pèse 142 grammes et coûte 250.000 euros : voici le premier steak fabriqué in vitro

lundi 5 août 2013 à 10:59 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Première à Londres ce lundi : un burger créé uniquement à partir de cellules souches a été mangé devant les caméras du monde entier. C'est une équipe de scientifiques qui est à l'origine de cette innovation, qui ouvre des perspectives pour l'avenir.

Le steak haché est élaboré à partir de cellues-souches (photo d'illustration)
Le steak haché est élaboré à partir de cellues-souches (photo d'illustration) © Maxppp

Pas de vache, pas d'abattoir, pas de boucher. Mark Post, chercheur néerlandais de l'université de Maastricht, est parvenu à confectionner un steak à partir de 20.000 minuscules tranches de viande cultivées en laboratoire. Avec son équipe, ils ont ensuite ajouté de la chapelure, du sel, de la poudre d'oeuf ainsi que du jus de betterave et du safran pour la couleur.

Deux cobayes pour jouer les goûteurs

"Notre burger est fabriqué à partir de cellules du muscle prélevées directement sur la vache", a expliqué Mark Post. "On n'a rien modifié. Pour que ce soit une réussite il faut qu'il ait la même apparence, la même consistance et, on l'espère, le même goût que le vrai". Le verdict était attendu ce lundi à 13h30 à Londres, où deux volontaires devaient jouer les cobayes pour goûter le fameux steak, après l'avoir cuisiné comme il se doit.

Un "faux" steak bon pour l'environnement

L'équipe de scientifiques insiste sur l'importance que revêt son innovation sur le plan environnemental. "La demande en viande va doubler dans les quarante ans qui viennent", selon Mark Post. "Aujourd'hui, nous utilisons 70% de nos capacités agricoles pour la production de viande, on comprend bien pourquoi il nous faut trouver des alternatives". Ce steak fabriqué en laboratoire permettrait donc d'envisager une production de viande à volonté et sans dégâts majeurs sur l'environnement. Problème : son coût. L'élaboration de ce steak a nécessité 250.000 euros. Une somme amenée à baisser, selon l'équipe du professeur Post, qui table sur un début de commercialisation d'ici dix à vingt ans.

Burger in vitro : le procédé - Aucun(e)
Burger in vitro : le procédé