Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vidéo Joué-les-Tours : la seconde vidéo conforte la version des policiers selon le syndicat Alliance

vendredi 23 août 2013 à 8:33 - Mis à jour le vendredi 23 août 2013 à 14:15 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le syndicat de police Alliance affirme que la lecture de la vidéo de Médiapart, montre clairement que l'intervention des policiers était justifiée et légitime. Alliance parle aussi d'une campagne médiatique à charge.

La morsure subie par le policier
La morsure subie par le policier © Syndicat de Police Alliance

Dans con communiqué, Alliance Centre estime que "les clichés des morsures montre la gravité des blessures infligées au policier et que l'intervention s'est déroulée dans des conditions extrêmes de violences de la part des mis en cause".

Le syndicat affirme que la vidéo diffusée par Mediapart , montre clairement que "la réponse des policiers aux agressions des individus interpellés était légitime et justifiée".

Impossible de visionner cette nouvelle vidéo pour l'instant.

Alliance se dit indigné par "la violence de la campagne médiatique menée à charge contre les policiers". Alliance "parle d'une forme de lynchage, qui jete en pature l'honneur et la probité des policiers".

Le syndicat se félicite  "des nombreux messages de soutien de nos concitoyens sur les réseaux sociaux" et "apporte son soutien à tous les collègues qui laveront leur honneur et sanctionneront sans réserve leurs agresseurs".