Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDEO - Violente bagarre entre supporters marseillais et lyonnais sur l'A7

Par

Des supporters marseillais et lyonnais se sont retrouvés par hasard à la sortie Bollène, dans le Vaucluse, à la frontière avec la Drôme. La situation a très vite dégénéré. Résultat de cette "rencontre" : 17 blessés et 11 interpellations.

VIDEO - Violente bagarre entre supporters marseillais et lyonnais sur l'A7
VIDEO - Violente bagarre entre supporters marseillais et lyonnais sur l'A7

Il n'y avait pas de match de foot Lyon-Marseille, samedi. Mais cette rencontre a bien eu lieu, côté supporters. Ca s'est passé sur l'autoroute A7 à la sortie Bollène.

Publicité
Logo France Bleu

Des cars de supporters marseillais venaient de récupérer d'autres passagers, pour se rendre à Saint-Etienne. Les supporters lyonnais, eux, venaient d'apprendre que la rencontre Nice-Lyon était reportée, et étaient en train de faire demi-tour, lorsque les deux camps se sont retrouvés en même temps au niveau de l'échangeur de Bollène dans le Nord Vaucluse (à la frontière avec la Drôme). D'importants affrontements ont eu lieu, à coup de matraques, de battes de base-ball et de bouteilles de bière.

17 personnes ont été blessées dont 3 sérieusement. Elles ont été transportées vers les hôpitaux du Vaucluse, de la Drôme et du Gard. Angélique Bouchet:

Les dégâts sont impressionnants, les vitres des cars ont été brisées. Plusieurs supporters lyonnais ont même été renversés par un mini-bus du camp marseillais. Des supporters de l'OM qui ont été interpellés dans la Drôme, à Valence Sud, car ils avaient quitté le lieu de la bagarre avant l'arrivée des forces de l'ordre.

Après les incidents à Paris lors du sacre du PSG , la mairie de Bollène qualifie ces actes d'intolérables. Jean Vallier est le responsable de la communication de la mairie.

loading

Les gendarmes vont exploiter les photos et vidéos recueillies sur les lieux de la rixe, notamment auprès des supporteurs lyonnais, ainsi que les images de vidéo-protection du péage autoroutier de Bollène, pour établir les responsabilités de chacun.

L'Olympique Lyonnais a dénoncé "de graves incidents" et se portera partie civile dans cette affaire.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu