Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEOS - Le Grand Prix de l'humour politique revient à Gérard Longuet

-
Par France Bleu

Le Press Club a récompensé, comme chaque année, les meilleurs piques des politiques. Cette année, c'est l'ex-ministre UMP Gérard Longuet qui est sacré, pour une petite phrase adressée à François Hollande en pleine polémique sur le projet de "mariage pour tous".

image par défaut

"Hollande est pour le mariage pour tous... sauf pour lui". Pour cette petite pique adressée au président de la République en octobre sur le plateau du Talk Orange-Le Figaro, le sénateur Gérard Longuet a reçu le Grand Prix du jury composé de journalistes et d'humoristes (à 8'20" sur la vidéo).

Mais il n'est pas le seul récompensé. Voici le reste du palmarès de cette édition 2013.Le Prix spécial échoit à Jean-François Copé, qui avait déclaré début juin sur** Canal+ : "A l'UMP, nous apprenons la démocratie. C'est assez nouveau". Le président du principal parti de l'opposition évoquait alors les primaires chaotiques au sein de son parti.

Les internautes ont eu leur mot à dire, avait un prix qui leur appartient. Ce dernier a été décerné à Jean-Luc Romero, conseiller régional PS d'Ile-de-France pour : "Un gay qui vote à droite, c'est comme une dinde qui vote pour Noël" (à 3'04" sur la vidéo).

Deux prix de l'encouragement ont été créés. Ils vont à Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé ("Il y a quand même des médicaments qui soignent !") et à Jean-Jacques Urvoas, président PS de la Commission des lois à l'Assemblée Nationale ("J'étais aux Baumettes. J'en suis sorti, à la différence des socialistes marseillais").Signe que les temps changent, le jury a désormais une rubrique réservée aux tweets politiques. Le Grand Prix est revenu à Jean-Luc Mélenchon pour "Je suis plus nombreux que jamais".

Le Prix spécial a été décerné à Christophe Girard, maire PS du IVème arrondissement de Paris pour un joli lapsus : "Les bois sur verges : un projet durable".

Enfin, un prix exceptionnel cette année pour Jérôme Cahuzac. L'ex-ministre du Budget, détenteur d'un compte bancaire caché en Suisse, a en effet reçu le Prix-Nocchio pour son interrogation : "Pourquoi démissionner quand on est innocent ?"

  • Humour
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu