Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cygnes, ragondins : d'animaux chouchous à espèces nuisibles

-
Par , , France Bleu

Capturés à l'étranger puis importés car ils était beaux à regarder, découvrez comment ces "animaux trop mignons" sont devenus des "espèces nuisibles".

Dans Minute Papillon !, Sidonie Bonnec s'intéresse à ces animaux qu'on est allés prélever au bout du monde pour les installer chez nous et les considérer comme nuisibles. François Lasserre, naturaliste et auteur du livre Beaux d’ailleurs, ces espèces exotiques qui nous entourent nous aide à y voir plus clair.

Le cygne et le ragondin

Le ragondin n'a pas toujours eu mauvaise réputation. Quand ces ancêtres sauvages sont découverts au Chili, cet animal est considéré comme tellement mignon qu'il est importé en Europe pour être montré au public. Au début du XXème siècle, le ragondin est même élevé pour sa fourrure avec laquelle on fait des manteaux. 

Certains spécimens s'échappent de ces élevages et s'établissent dans la nature. Ils se reproduisent et s'installent dans des zones humides dans nos campagnes ou à proximité des villes. Dès lors, ils passent de la liste des animaux mignons pour celle des détestables nuisibles.

Le cygne connaît une trajectoire similaire. Originaire d'Asie et d'Europe du Nord, ce gracieux palmipède est importé en France comme animal d'ornement. Son rôle est alors de décorer des parcs privés ou des étangs. 

Mais les cygnes s'émancipent de ce rôle décoratif et se reproduisent. Ils colonisent alors des lacs où leur présence n'était pas souhaitée par l'Homme. Leur croissance n'est plus maîtrisée, ils piétinent des champs ou grignotent des végétaux et entre eux aussi sur la liste des nuisibles qu'il faudrait tuer.

Cygnes et ragondins sont ainsi passés d'animaux mignons à véritable menace à cause de leur prolifération.

Des nuisibles venus d'ailleurs

Depuis les années 1990, il existe une liste EEE dite des Espèces Exotiques Envahissantes. Elle recense des animaux qui s'émancipent un peu trop et deviennent nuisibles selon nos critères. La liste EEE donne le droit à tout un chacun de tuer autant d'individus qu'il le souhaite.

"Si vous êtes sur la liste, c'est foutu pour vous" regrette François Lasserre avant de poursuivre "décréter qu'une espèce est envahissante n'a pas beaucoup de sens, ce n'est pas une espèce dans son intégralité qui nous gêne mais seulement quelques individus."

De plus, le naturaliste nous rappelle que les espèces envahissantes ne sont pas forcément celles qui viennent d'ailleurs. Certaines des espèces qui prolifèrent aujourd'hui viennent bien d'ici. Pourtant, il semblerait qu'en science naturelle aussi, venir d'ailleurs soit un facteur aggravant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess