Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Et si on prenait des nouvelles : de l'école d'équitation Marc Seichepine à Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Esther Seichepine est confinée chez elle avec des dizaines d'individus : ses chevaux et poneys. Les journées de la jeune femme sont éreintantes mais le travail accompli lui fourni une satisfaction sans égal. L'école a été fondée en 1987 par Marc et Brigitte Seichepine, ses parents.

Ecole d'équitation Marc Seichepine
Ecole d'équitation Marc Seichepine - Frédéric Viallet

Les activités professionnelles en lien avec les animaux sont sévèrement touchées par le confinement.

Les écoles d'équitation, les écuries de sport, de loisir, et autres centres équestres bénéficient même de la "double peine" : une disparition totale du chiffre d'affaire lié à l'absence de clients, et des charges qui ne baissent pas, notamment celles liées aux soins des équidés.  L'équipe de L'école d'équitation Marc Seichepine est habituellement constituée d'un instructeur, 3 enseignants, un palefrenier, une personne à l’administration. Mais aujourd'hui, seuls Esther monitrice qui vit sur place,  et Salim, le palefrenier, sont à la tâche. Il y a, en ce moment, 80 équidés dans les écuries.

Pas question pour la famille Seichepine de "parrainer" des chevaux ou d'augmenter les tarifs pour faire valoir des prestations supplémentaires. On aime les chevaux de père en fils et de père en fille depuis des décennies dans la tribu Seichepine, et les chevaux s'en portent bien. Esther confie "Les poneys ont de la chance, il fait beau, ils profitent pleinement des six hectares" dont dispose l'école.

Ecole d'équitation Marc Seichepine
Ecole d'équitation Marc Seichepine - Esther Seichepine

Les chevaux eux disposent également de quatorze aires différentes, aménagées pour que tous puissent jouir d'un moment de détente quotidienne, en toute sécurité. Une dépense nécessaire quand on sait que d'ordinaire ces chevaux d'école travaillent en moyenne huit heures par semaine.  Esther conclue "la remise en route ne se fera pas du jour au lendemain, comme des sportifs, les chevaux reprendront l'entrainement progressivement".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A la question, "comment vous aider ?". La réponse est simple:  "Quand tout cela sera fini, revenez monter, et profiter des infrastructures au cœur de la nature".

En attendant Esther vous offre une séance de mise en selle au salon.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess