Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Grandeur nature en Drôme Ardèche

Le Busard cendré en Drôme Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

C'est l'un des plus petits rapaces d’Europe, en 2021 il toujours classé comme quasi menacé.

un jeune en vol
un jeune en vol © Radio France - F.G.

C’est un rapace de taille moyenne, plus petit qu’une buse, mais tellement plus fin.
Espèce migratrice, présente dans nos contrées d’Avril à Septembre, il passe l’hiver au sud du Sahara et revient en Europe pour se reproduire.
Son vol est une merveille de virtuosité, d’une fluidité sans pareille. Lors des parades nuptiales, c’est un enchantement de le voir alterner planés, ressources et piqués : un as de l’acrobatie aérienne. Et que dire de ses chasses, au ras du sol, surgissant d’un mouvement de terrain pour surprendre ses proies.
Son régime alimentaire est varié, composé en majorité de petits rongeurs, mais l’oiseau est opportuniste et s’accommode volontiers de sauterelles, lézards, voire de petits passereaux posés à terre.
C’est au sol justement qu’il choisit de faire son nid, entouré de végétation suffisamment haute pour le cacher des prédateurs. S’il préfère en Ardèche habiter dans une zone de prairies humides, dans le reste de notre région sa préférence irait plutôt vers des champs de céréales ou des prairies.
De 3 à 5 œufs vont garnir le nid et seront couvés pendant une trentaine de jours. Les poussins quitteront le nid, à pied, au bout de trois semaines et ne prendront leur envol qu’après 35 à 40 jours.
Ils continueront à être nourris après leur envol donnant lieu, encore, à de magnifiques numéros de voltige.
La fidélité est également un trait de caractère de l’espèce. Fidélité en amour, un couple, à de rares exceptions près, reste uni toute sa vie ; mais aussi à son lieu de nidification.                                                                                                                                                                     

Statut de conservation
L'espèce est considérée par l’Union Internationale pour le Conservation de la Nature (UICN) comme quasi menacée.
Les causes de son déclin sont la destruction des nids par les travaux de récolte des céréales, la chasse et la destruction des habitats.
En France, grâce à des actions de protection des nids et des nichées en milieu agricole, concernant pas moins de 700 couples en moyenne par année, l’espèce se maintient tout juste.
C’est la mobilisation de salariés de la LPO, accompagnés par de nombreux bénévoles passionnés, sans oublier la coopération des agriculteurs qui permet d’arriver à ce résultat.
L’avenir du Busard Cendré passe par une sensibilisation encore plus grande du monde agricole sur l’utilité de cet auxiliaire .  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess