Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le refuge animalier de Rivesaltes «Un Gîte Une Gamelle» a besoin d'aide

-
Par , France Bleu Roussillon

Ce refuge animalier s'est réorganisé pour assurer ses missions et maintenir le lien durant cette crise du coronavirus. «Un Gîte Une Gamelle» lance un appel à l'aide pour renouveler l'un de ses équipements.

Corinne Legrand
Corinne Legrand © Radio France - Sébastien Giraud

Corinne Legrand est à la tête de ce refuge animalier qui compte une cinquantaine d'animaux. Des chiens, des chats, beaucoup de bienveillance et des adoptions qui font chaud au cœur. Aujourd’hui Un Gîte une Gamelle lance un appel relayé dans la web émission de France Bleu Roussillon, la Grande Confinade, il faut d'urgence une nouvelle machine à laver.

Presque 10 ans de refuge mais une passion bien plus affirmée pour Corinne

« Depuis 1963, c'est depuis toujours en fait, c'est ancré en moi, c'est comme ça, j'ai deux bras plus les animaux, j’ai toujours vécu avec, je mourrai avec, je ne sais pas comment l'expliquer, ce n'est pas une passion passagère comme ça, c'est depuis toujours et puis c'est tout à fait naturel.»

«La Spa c'est national et il y a beaucoup de refuges indépendants dans la département, il y en a un à Céret, y'en a  un aussi à Perpignan, le miens à Rivesaltes, énormément de refuges comme ça indépendants.»

Un message pour les dons

«On a énormément de chiots qui sont arrivés donc on a besoin de lait en poudre pour chiots, pour chatons. On a besoin d'argent pour les frais vétérinaires … un vaccin multiplié par cinquante ça fait beaucoup à la fin, l'identification plus le reste. On a vraiment besoin d'argent, de dons, de croquettes et là notamment d'une machine à laver qui nous a lâché. Nous avons contacté (un magasin) pour une machine à laver professionnelle de 17 kilos, vous imaginez bien que pour un refuge il nous faut quand même du gros matériel et nous avons fait une cagnotte qui est en ligne actuellement sur notre page Facebook Une Gîte Une Gamelle, donc il y a une cagnotte et il doit y avoir déjà 500 Euros dessus depuis deux, trois jours, et on va arriver à la somme, j'espère, pour pouvoir financer cette machine à laver, 900 Euros. »

Des dons et des avantages

«C'est une association de loi 1901 donc c’est déduis à 66% des impôts, à chaque don, si les gens le veulent, on fait un reçu fiscal, en retour. Donc les gens peuvent envoyer un chèque, libellé au nom d'Un Gîte Une Gamelle ou bien un virement, ou peu importe.»

Une adoption = une responsabilité

«Il faut que les gens puissent avoir la démarche quand ils arrivent dans un refuge, déjà avoir bien réfléchi avant, est-ce qu'on veut vraiment un animal mais surtout, est-ce qu'on va pouvoir vraiment le gérer aussi bien matériellement, financièrement et au niveau du travail, des enfants, etc. Quand les gens nous contactent, viennent au refuge, on leur demande déjà, est-ce que vous avez d'autres animaux à la maison, s'ils ont des chats, on a des chiens très gentils mais qui n'aiment pas les chats. Est-ce que vous avez des enfants ? Il y a des chiens qui n'aiment pas les enfants. Donc on va mettre un animal qui est vraiment adapté à la vie des gens, et on demande aussi aux gens le temps que l'animal va rester seul la journée quand ils reprennent tous le travail. Évidemment on ne placera jamais un animal si l'animal, le chien reste une journée seul toute la semaine, à la maison, ou à l'appartement, ça c'est juste pas possible, l'animal s'ennuie, donc on ne voit pas l’intérêt de placer un animal s'il est tout seul toute la journée, là c'est pas possible, donc on fait des magnifiques adoptions comme ça, nous avons un suivi aussi. On dit bien aux gens si il y a un problème de comportement, il faut nous appeler, surtout ne pas attendre que ça dégénère, ça peut vite dégénérer, nous avons des éducateurs canins qui viennent au refuge tous les samedis matin, ils sont de bons conseils, on les dirige vers les éducateurs canins et on fait tout pour que l'animal soit heureux et pour les gens soient contents. On ne placera pas non plus, un chiot chez des personnes très âgées, ça c’est sure, pour une raison déjà, c'est que le chiot, il fait ses déjections partout, ça glisse, la personne âgée peut tomber, peut avoir une fracture, le chiot lui il faut quand même qu'il vive, qu'il s'exprime, qu'il sente, qu'il aille dans la nature, chose qu'une personne âgée ne pourra pas lui donner. »

La question des abandons

«Dès le début du confinement il y a eu une polémique au niveau des abandons d'animaux, franchement, on n'a pas du tout eu d'abandons à cause de la maladie. Là maintenant, par-contre, on a des personnes qui nous contactent parce que les gens sont hospitalisés et la famille ne peut pas garder le chien ou le chat. Donc là c'est maintenant que ça commence un peu à se décanter. »  

« On a mis en place, au début du confinement, un système de familles d'accueil, pour que justement, comme on n'avait plus de bénévoles, pour que les chiens ne restent pas en box tous seuls. Donc on s'est dit, on va choisir des familles d'accueil, on a fait un appel sur France Bleu d'ailleurs, donc beaucoup de personnes, on a vidé presque le refuge, les animaux se sont retrouvés dans des familles d'accueil et là on peut dire que 80% des animaux sont adoptés grâce à ce système, on a fait des magnifiques adoptions, on s'est fait des amis au niveau des familles d'accueil, c'est une expérience qui pour nous a été vraiment bénéfique à ce niveau-là .»

Un Gite Une Gamelle

Chemin de Saint Bernard

66600 Rivesaltes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu