Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le refuge pour animaux de Gerzat sort d'une période compliquée mais positive

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Après avoir fermé entre le 15 mars et le 23 avril, le refuge animalier de Gerzat a relancé les procédures d'adoption. Il a fallu se réorganiser pour respecter les consignes sanitaires, mais le bilan est positif, et beaucoup d'animaux ont trouvé une nouvelle famille pendant le confinement.

Ils sont 62 chiens à attendre un nouveau maître, au refuge de Gerzat.
Ils sont 62 chiens à attendre un nouveau maître, au refuge de Gerzat. © Radio France - Léo Corcos

Les seules personnes admises à entrer dans le refuge sont celles qui ont un rendez-vous pour une adoption. Sinon, seuls les salariés et le président peuvent y pénétrer, contexte sanitaire oblige. "Nous avons survécu comme nous avons pu, et nous sommes restés constamment en alerte. On a réparti les filles en deux brigades, pour qu'elles ne se croisent pas trop, et les deux secrétaires ont été mises en télétravail car on ne reçoit toujours pas de public. On reçoit pour les adoptions et les promeneurs. Les bénévoles et le public, ce sera à partir du 2 juin, si la législation le permet", décrit Michel-Antoine Sibiaud, président de l'APA de Gerzat et lui-même avocat. Financièrement, son établissement a aussi tenu le coup._"Forcément ça a été dur_, car pas de rentrées d'adoptions ni d'adhésions, mais on a eu l'argent versé par nos parrains tous les mois, et grosso modo, on s'en est à peu près sorti. Espérons qu'on ait vu le pire !"

50 chats attendent une nouvelle famille à l'APA de Gerzat
50 chats attendent une nouvelle famille à l'APA de Gerzat © Radio France - Léo Corcos

Pour autant, les chiffres sont plutôt bons à Gerzat : 112 animaux (50 chats et 62 chiens) sont en attente d'une nouvelle famille. C'est moitié moins qu'en août 2019, où le refuge était saturé. "Il y a eu un boom sur les adoptions. Heureusement qu'on a pu les mettre en place assez vite ! On a mis en place un système avec _un formulaire informatique, qui débouche ensuite sur un rendez-vous téléphonique, puis un rendez-vous physique_, pour que les adoptions se déroulent dans de très bonnes conditions. Et chaque jour, on avait plusieurs rendez-vous d'adoption."

Picasso a 12 ans, et est aveugle et se guide grâce à son flair et aux sons qu'elle entend. La placer est très difficile.
Picasso a 12 ans, et est aveugle et se guide grâce à son flair et aux sons qu'elle entend. La placer est très difficile. © Radio France - Léo Corcos

Le dirigeant a sa petite idée sur les raisons de la hausse des adoptions. _"_Le confinement a crée un peu plus de douceur chez les gens. Les employés me disent d'ailleurs que les gens sont moins tendus. C'est rassurant, ça prouve que les gens s'intéressent peut-être un peu plus aux difficultés de la vie, et ce sont des animaux qui ont souffert qui sont ici. Ou alors, au travers de la solitude du confinement, ils ont ressenti le besoin de présence d'un animal. Nous sommes plutôt satisfaits de cette période."

Ce chat a trouvé le dos de Michel-Antoine Sibiaud très confortable, et il n'a pas été facile de le déloger !
Ce chat a trouvé le dos de Michel-Antoine Sibiaud très confortable, et il n'a pas été facile de le déloger ! © Radio France - Léo Corcos

Michel-Antoine Sibiaud reste prudent, toutefois. Les vacances d'été sont toujours propices, malheureusement, aux abandons d'animaux. "Cette année, les vacances seront un peu contingentées, avec le contexte sanitaire, et ça peut faire un paramètre de réduction. _Mais l'été sera très important. Même mai et juin sonttoujours à la hausse_, habituellement. La situation économique va être difficile, et ça va se répercuter sur les animaux. Les filles ont trouvé, il y a trois jours, une chienne et ses chiots qu'on nous avait jetés par-dessus la haie, la nuit... Et puis, il y a beaucoup de cas de maltraitance, plus que d'habitude. On a récupéré une chienne qui avait été attachée tellement longtemps avec une corde qu'elle s'était enfoncée dans son cou ! Il a fallu l'opérer et la suturer."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu