Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : Une prime pour permettre à tous de faire du vélo

Pendant le confinement et surtout depuis le déconfinement, le vélo est de plus en plus présent sur les routes. Bénéfique pour la santé, mais aussi pour l'environnement, le vélo est devenu un moyen de déplacement star depuis plusieurs semaines, et les différentes aides pourraient faire perdurer cela.

Le vélo, la star de ce déconfinement
Le vélo, la star de ce déconfinement © Getty - Alan Powdrill

L'une des images marquantes de ce confinement aura sans doute été celles des grandes villes complètement désertées par les automobilistes et par les piétons en général. Pour se déplacer pour faire des achats de première nécessité pendant cette période, bon nombre ont privilégié le vélo à la voiture pour faire une activité sportive, pour s'aérer, mais aussi pour faire un geste pour l'environnement. En temps normal, la voiture est utilisée de manière automatique aussi bien pour des grandes distances que pour des petites distances. Dans les grandes villes, les vélos sont réapparus en un temps record, et beaucoup ont pris conscience que les petits trajets pouvaient être faits en vélo, et que cela ne prenait pas forcément plus de temps. 

De nombreuses villes mettent à disposition de tous des vélos, c'est le cas de Paris, mais aussi Toulouse, Pau, Bayonne, ou encore Dax. Pour bénéficier de ce service, il vous suffit de souscrire à ce service directement en agence ou aux nombreuses bornes présentes dans les rues. Il vous sera demander une caution de 150€ (qui ne sera pas encaissée). Il vous faudra souscrire à un abonnement pour la journée, la semaine, le mois ou l'année et vous pourrez profiter de ce service simplement. 

À Pau par exemple, les 2 premières heures de vélos sont complètement gratuites. Au delà de ces 2 heures gratuites, il vous en coûtera :   

  • 2€ de 6h à 12h
  • 3€ de 12h à 18h
  • 4€ de 18h à 24h.

Le compteur se remet à zéro dès que vous déposez le vélo dans une borne de réception. 

Le Vélo pour tous 

Andréa Davoust et Serge deloustal de l'association " l'atelier vélo participatif et solidaire de Pau" présentent le coup de pouce de l'état

Pour permettre à tous d'utiliser un vélo, l'Etat a décidé de mettre en place un chèque réparation d'une valeur de 50€ pour permettre à tous de faire réparer leur vélo et donc de l'utiliser. Au total ce sont 20 millions d'euros qui vont être débloqués par le gouvernement pour permettre à tous de circuler à vélo. 

Pour mettre le vélo au cœur des villes et permettre à tous de l'utiliser, le gouvernement a décidé de prendre en charge jusqu'à 60 % des coûts d'installation des places de stationnement temporaire pour les vélos dans les villes, une belle initiative quand on connaît la difficulté de se garer dans certaines villes. 

Ces dernières semaines, l'état a été attentif à cette hausse de l'utilisation du vélo pour se déplacer. La ministre de l'écologie, Elisabeth Borne (Ex ministre des transports) a annoncé ces différentes mesures et se réjouit de la prise de conscience de chacun sur les manières de se déplacer. Il est important de savoir qu'aujourd'hui, plus de 60% des trajets effectués quotidiennement par les français ne dépassent pas les 5km. En utilisant son vélo, chacun fera des économies, du sport et permettra de réduire notre empreinte carbone sur notre planète déjà bien impactée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess